Le Venezuela: la nouvelle destination où se rendre

drapeau-venezuela

Le Venezuela au coeur d’un scandale …

Le Venezuela serait devenu la plaque tournante du narcotrafic. Étonnant ? Pas vraiment … Cependant ne vous méprenez pas la poudre ne tombe pas non plus du ciel !

D’après une enquête américaine, certains hauts fonctionnaires vénézuéliens sont soupçonnés de complicité dans le trafic de cocaïne. Bon au moins, si on se fait prendre en possession de cette substance illicite on est sure de pouvoir négocier avec les forces de l’ordre.

Parmi les suspects, on retrouve en plus des militaires impliqués, le président du Parlement vénézuélien, le capitaine Cabello (photo ci-dessous). Ce dernier est un fervent noyau du chavisme. Il se défend en disant: « Ceux qui m’accusent de narcotrafic devraient présenter au moins une preuve, ne serait-ce qu’une, s’est indigné M. Cabello. Jamais il ne nous viendrait à l’esprit de nous mêler de quelque chose pouvant faire du mal aux jeunes du Venezuela ou du reste du monde. »

File picture of Diosdado Cabello, head of Venezuela's National Assembly at a rally in Caracas

L’ensemble des suspects dans cette affaire, soit des gradés vénézuéliens, sont souvent désignés le « cartel des soleils« . Sympa comme nom de cartel, pour une fois c’est pas trop effrayant ! Ce nom leur est donné, car il fait allusion à l’insigne que portent les gradés sur leur uniforme.

D’après la DEA (agence anti-drogues des Etats-Unis) la moitié de la coke colombienne passerait directement la frontière du Venezuela qui serait uniquement contrôler par les forces de l’ordre. Mais ce n’est pas tout, il faut aussi savoir que la drogue destinée à l’Europe transite aussi par le Venezuela … Alors oui ton dealos participe indirectement à cette plaque tournante du narcotrafic.

Coke Venezuela

Pour finir, il faut savoir que lorsque les journaux de Caracas ont eu vent de l’enquête en cours et ont fait échos des premières informations publiées par la presse espagnole. M. Cabello a porté plainte et a obtenu l’interdiction de sortie du territoire de 22 directeurs de médias. Pour quelqu’un qui cherche à prouver son innocence, ce n’est surement pas comme ça qu’il y arrivera !

Copy of the El Nacional newspaper is seen among others on a shelf at a kiosk in Caracas