Fils de mafioso et fiers de l’être.. sur les réseaux sociaux

réseaux sociaux

Les jeunes des Cartels dévoilent leur vie sur les réseaux sociaux

Si pour les criminels la discrétion reste le maître mot de chacune de leurs actions, pour leurs enfants, il semblerait que cette règle soit loin d’être fondamentale. Ayant grandi dans l’ère 2.0, ces fils de mafieux ont, comme vous, envie de partager leur quotidien. La seule différence, avec vos photos c’est qu’eux ne posent pas fièrement une photo de leur dernier plat (#foodporn) mais préfèrent par exemple dévoiler l’achat de  leur dernière voiture grand luxe, leur animal de compagnie, leur gun version gold ou encore leurs liasses de billets…
Si les followers semblent apprécier, on imagine que du côté des parents, avoir 65.000 témoins est loin d’être profitable –surtout  lorsque lon dirige un des plus grand cartel de drogue au monde et que l’on est recherché par Interpol. 

Le Cartel mexicain de Sinaloa rassemble les narcotrafiquants les plus influents du monde. A sa tête,  Joaquin « El Chapo » Guzman dont la fortune était estimée à 1 milliard de dollars lors de son arrestation en 2014. Mais si « le petit Guzman » a toujours tenu et réussi à rester discret sur la toile – en ne publiant que très très rarement des photos de lui sa progéniture semble déterminée à adopter le comportement inverse.

N’étant pas nés avec une cuillère en argent dans la bouche mais avec un revolver en or dans la main, ils sont bien prêts à vous montrer que leur quotidien est bien plus intéressant que le votre.

réseaux sociaux
Les précurseurs du mouvement sont les deux fils de Guzman. Le compte Twitter et Instagram d’Alfredo Guzman regorgeait de photos de lui entouré de ses multiples revolvers, voitures de luxe, félins en tous genre et cash money en masse.

À LIRE :   BIBO : La French Touch de Hong Kong (et du street-art)

Avec 35000 followers et 7 000 tweets, son compte a rapidement été repéré et utilisé par les forces de l’ordre pour tenter de retrouver son père, alors en cavale. Aujourd’hui, le compte d’Alfredo est vide et son père derrière les barreaux. En effet,  la marine mexicaine avait plus facilement pu procéder à l’arrestation grâce à une publication – merci  fils.

Mais si le petit semble avoir compris la leçon, son grand frère lui, n’est pas prêt de s’arrêter. Bien que plus soft dans les publications, le compte d’Ivan Guzman rassemble tout de même près de 67 000 abonnés et quasiment autant de photos de lui en voiture, avec de l’argent ou un gun –il fait cependant un effort pour flouter son visage, de temps en temps.

réseaux sociaux
Quand Alfredo apporte son « petit jouet » au cinéma « au cas ou » ..

Rassurez vous, les hommes ne sont pas les seuls à être atteints du syndrome « un gun pour aller au ciné« , les filles aussi possèdent un compte Twitter.

La gagnante toute catégorie : Consue Lopez Nuñez, fille d’un membre influent du même Cartel. Sur son compte, on jongle entre des photos de revolver en or massif, des décolletés plongeants et les mini-shorts. Ne s’autorisant aucune limite, elle a même publié un petit texte dans lequel elle explique les valeurs du cartel – au cas où les policiers n’aient pas compris.

On vous laisse en image, avec ces narvalos Old El Paso.

réseaux sociaux

réseaux sociaux

réseaux sociaux

réseaux sociaux

11303995_1439229816395977_535157273_o

réseaux sociaux

réseaux sociaux