Resilience : le documentaire qui met à l’honneur les oubliés de Detroit

Detroit - 1

Resilience, un documentaire sur les citoyens de Detroit

Que tu sois né avec ton mac sur les genoux ou que, pour toi, tablette rime encore avec chocolat, tu ne peux nier la qualité de l’ultra-connectivité quant à la profusion de l’information. Sonneries, vibrations et pépiements sont autant de nouveaux bruits qui te préviennent que sur la planète web, ça balance, ça se bouscule, et ça tourne plus vite que dans une cour de lycée. Ne reste pas sur ton canapé les bras croisés à te lamenter de ne pas être informé du dernier kilo de je-sais-même-pas-qui, ou du clash twittos sur l’efficacité d’une quenelle; on s’en charge pour que tu restes à la page. Le web en deviendrait presque plus ouvert que ton esprit.

C’est pendant les Nuits Sonores que Jarring Effects a présenté le teaser du documentaire Resilience qui est dédié à la ville américaine de Detroit, ses habitants et le groupe de hip-hop D.Lights. 

Même si Detroit est plus souvent connu comme la ville berceau de la techno ayant lancé sur le devant de la scène des artistes incontournables tels que: Juan Atkins, Kevin Saunderson, Derrick May, Underground Resistance, Mike Banks, Jeff Mills, Octave One, Omar S et tant d’autres …

À LIRE :   Détroit, de la vie à l'abandon

Mais derrière l’émergence de cette scène techno que l’on connaît tous ce cache une réalité moins « glorieuse » soit le lourd passé d’une faillite économique et d’une ville laissée à l’abandon par le gouvernement américain.

A woman walks next to the abandoned Packard Motor Car Company building, that ceased production in the 1950's, in Detroit

A travers cette ville abandonnée, une résistance s’est formée de la part des habitants délaissés qui vivent le plus souvent dans une grande précarité.

Le documentaire Resilience est donc un coup de projecteur sur ses oubliés de la société. Ils sont à l’origine du mouvement « Detroit Revival » qui depuis quelques années se bat pour transformer la ville et pour ainsi imposer un mouvement alternatif qui se base sur une économie collaborative, l’entraide et le partage.    

Ce documentaire réalisé par Jarring Effects, label lyonnais met surtout en avant le groupe hip-hop D.Lights. Ce groupe a vu le jour à Detroit, il s’agit d’une association artistique et humaine dans laquelle on retrouve deux producteurs, Charles Trees et YoggyOn  et trois rappeurs FinaleMiz Korona et Intricate Dialect. 

Publicités