Boire un verre dans le camping car de Breaking Bad c’est possible

breaking bad

Breaking bad ne fait plus « la cuisine » mais des cocktails

Après avoir regardé toutes les saisons de la série sur Netflix, vous avez ressenti comme un grand vide en vous. Fini les masques, les combinaisons jaunes, fini la méth bleue.. terminé aussi « los pollos hermanos » et les sommes d’argent inconsidérables que vous regardiez allègrement.. Toutes ces belles habitudes se sont envolées.
Mais, rassurez vous, les londoniens reviennent en force pour vous rendre votre joyaux perdu. Grâce à eux, vous pourrez enfin passer quelques heures dans le camping car le plus convoité du monde : celui de Walter White et Jessie. 

Dans 3 mois, l’ABQ (abréviation d’Albuquerque) ouvrira ses portes à Londres. Le principe est très simple : faîtes votre « cuisine » et confectionner vos propres cocktails dans le même environnement que vos deux chimistes préférés. A l’origine de ce projet, un des nombreux fans de la série : Seb Lyall. Il dit avoir été inspiré par Breaking Bad et avoir directement pensé à faire quelque chose d’unique.

À LIRE :   Etre payé pour être en vacances c'est possible

Capable de supporter 20 à 22 personnes, vous allez pouvoir concocter deux cocktails en déboursant la modique somme de 40 euros dans la réplique du camping car -On retrouve là, l’ambition dévorante d’Heinsenberg et son grand sens des affaires.

L’ouverture est prévue dès juillet, et ce sont déjà 13 530 personnes qui ont déjà réservé.

Breaking bad

Complètement lié à l’image de la série, le site réchauffe doucement nos coeurs délaissés par l’arrêt de la série. Tout a été pensé, du schéma du camping car au slogan accrocheur « Toi et moi n’allons pas faire de la tambouille. Nous allons produire un produit chimiquement pure et stable qui fonctionnera comme prévu« .

Chez Open Minded on a déjà réservé notre place, si vous voulez faire de même, dépêchez vous d’envoyer votre adresse mail ici. En attendant, vous pouvez toujours vous consoler avec le très bon spin off de la série, j’ai nommé : Better Caul Saul.

breaking bad