Muscle and Mind le nouvel album d’Oscar Mulero

Oscar Mulero (3)

Vous l’attendiez, le voilà enfin, Muscle and Mind le dernier album d’Oscar Mulero.

Plus besoin de vous présenter Oscar Mulero. Pionnier de la musique techno en Espagne depuis la fin des années 80. Fondateur de Warm Up Recording. Il est aussi à la tête d’un autre label: Pole Group. Plus Dj que producteur c’est avec sa techno sombre et subtile qu’il a conquis les scènes les plus exigeantes du monde.

Après le teaser qui vous avez mit l’eau à la bouche, l’espagnol Oscar Mulero a enfin sorti son quatrième album: Muscle and Mind, sur son label Pole Group.

A travers cet album, Oscar Mulero a voulu associer l’esprit te le corps. Il a donc alliés l’electro et la techno, pendant que l’un active les neurones l’autre agite les muscles.  Il exprimait récemment à Dj Broadcast : « C’était mon idée pour cet album – faire face à la dualité présente dans la musique dans un sens où les (tracks) les plus ambient et atmosphériques deviendraient la partie « mentale » de l’album et celles qui sont plus orientés pour le dancelfoor, seraient la partie physique et donc les muscles. »

Oscar Mulero

Son travail s’est dirigé vers une interprétation humaine de la musique. L’esprit voyagera au son de « Involuntary Response »  pendant que notre corps lui se balancera sur « Dualistic concep » ou encore « 201 element ». « Je n’ai pas focalisé mon idée sur la réponse directe de la présence physique du son mais sur le sens de l’écoute. Soit, comment ton corps et ton esprit interprètent la musique après qu’elle soit entrée par tes oreilles. » 


Vous l’aurez donc compris ce dernier album n’est pas une affaire de grosses basses. Grace à son travail rigoureux et efficace tout en étant stratégique et précis, ce quatrième album est d’une grande qualité. 

Sa recherche anatomique « musicale » se retrouve dans l’artwork de son album, qui a été réalisé par la graphiste espagnole Acid Hazel.

À LIRE :   Focus sur Melo-x, l'album de Bones et une petite playlist

Je vous laisse écouter l’album ici.

Oscar Mulero (2)