Instagram fait ce qu’il lui plait avec la censure

Youtube Follow Openminded

censuré instagramLa censure selon Instagram

Il y a quelques jours, Instagram bannissait de sa plateforme les photos de Rupi Kaur qui nous crachait son intimité la plus intime en pleine face avec une série de clichés sur ses règles. (Hommes, femmes, Open Minded ou non, qui a réellement envie de voir ça ? C’est la nature, c’est la femme, c’est la vie mais c’est terriblement anti-sexy et inintéressant, simplement provocateur et controversé, une énième preuve que l’attrait du buzz n’en finit plus de faire vendre.)

Puis, c’est au tour de la campagne féministe sponsorisée par le hashtag #FreeTheNipple sur les réseaux sociaux d’être boycottée. Très en vogue en Islande pour, justement, lutter contre la censure, il semblerait que la nudité dérange de plus en plus Instagram… à l’instar d’autres sujets bien plus enclins à la controverse et sans aucun plaisir pour les yeux.

Capture d’écran 2015-04-08 à 12.30.59

L’un des comptes du hit-parade d’Instagram est celui de la Présidence Syrienne.

Comme le remarque très justement le magazine anglais The Independent, plus de 210 000 personnes sont mortes pendant la guerre en Syrie et plus de 3 millions ont fui le pays.

Pourtant, le compte Instagram de Bachar El Assad nous fait rêver à l’orientale, entre poignées de mains chaleureuses, sourires de compassion et politique exemplaire. Et Instagram n’a pas l’air gêné de participer à ce mensonge syrien qui saute aux yeux.

Dans la même lignée et tout près de la Syrie dans le top 5 de la bêtise, le compte officiel du président de la Tchétchénie Ramzan Kadyrov. Pour lui, la vie n’est que fou rire et réunion avec les potos et pas une once de la dictature qu’il mène se devine sur Instagram, of course.

Capture d’écran 2015-04-08 à 12.29.59

Le hashtag #gunsdaily est lui aussi exempté de toute censure alors que des centaines de photos de revolver, de balles et d’autres guns en tout genre pullulent sur le réseau social.

Les flingues seraient-ils devenus moins dangereux que les boobs ?

gunsdaily instagram

Quitte à parler de censure, chez Open Minded, on bannirait bien le compte de Justin Bieber ou de tous ces gosses de riches qui baignent dans le champagne quand, nous, on trime dans l’open-space. On a encore quelques milles idées de comptes à supprimer mais visiblement Instagram est parti en chasse contre la nudité, pas contre les armes ou la connerie.

Avec un peu de chance, il nous laissera l’underboobs – et on sera sauvé, à moitié.