Voyoucratie, le film qui dépeint la vraie vie des banlieues

voyoucratie

Voyoucratie : le film qui promet d’être explosif

 « Voyoucratie », ça faisait un moment que l’on avait pas entendu cette expression. La dernière fois remonte à une déclaration en 2007 de ce cher Sarko, alors président, à propos des émeutes : « Ce qui s’est passé à Villiers-le-Bel n’a rien à voir avec une crise sociale, ça a tout à voir avec la voyoucratie« . Aujourd’hui on vous présente la bande-annonce d’un film du même nom. Bienvenue en Voyoucratie !

C’est le nouveau projet réalisé par le duo de réalisateurs FGKO (Fabrice et Kevin). Leur nom ne vous dit rien ? Ils étaient finalistes au concours de clip David Lynch en 2011 avec leur clip « I Know ». Ils laissent les courts-métrages de côté pour présenter leur premier long-métrage baptisé Voyoucratie. Voici la bande-annonce :

Bande annonce – VOYOUCRATIE from FGKO on Vimeo.
Il s’agit d’un thriller retraçant le parcours dramatique d’un jeune engrainé dans un système : la voyoucratie. Le pitch, Sam est un jeune qui vient tout juste de sortir de prison. Celui-ci ayant un enfant, tente de se reconstruire une vie saine et se réinsérer. Faire le voyou c’est fini et pourtant, il va très vite être rattrapé par le passé.

Le film promet un casting de poids. Sam, le personnage principal est joué par le charmant Salim Kechiouche, récemment aperçu dans la Vie d’Adèle. Jo Prestia (36 Quai des Orfèvres), Pierre Abou et Abel Jafri seront également de la partie.

voyoucratie

voyoucratie

Les extraits annoncent un film très graphique, avec un univers sombre, on reconnaît la patte de FGKO. Sur leur espace Kiss kiss Bank bank les réalisateurs expliquent qu’ils ont choisi des endroits atypiques afin de donner un vrai style visuel au film : » Nous avons sélectionné des décors atypiques, des couloirs de métro, des ruelles sombres, des murs tagués afin de donner un vrai style visuel qui correspondra à notre vision de la « voyoucratie ». Nous avons vraiment à cœur de retranscrire une authenticité du bitume et de l’amener à un niveau cinématographique nouveau avec une envergure dramatique digne des plus grands films de gangster. »

Afin de mener à bien leur projet, FGKO ont fait appel à la générosité des internautes. La post-production du film a été réalisé grâce à la collecte de dons des internautes qui a atteint 5000 euros.

On espère un film avec un vrai fond et non une peinture grotesque des banlieues. Après avoir vu les extraits, le pari devrait être tenu !