De la marijuana médicale pour les animaux ?

2ba3aa1eaa6b5876e4b94978dfa3e917

Parce qu’on a tous déjà fait une soufflette à son chat

Dans l’Etat du Nevada comme dans plusieurs autres états des Etats-Unis, le cannabis a été légalisé. Nous, français, condamnés à fumer en cachette depuis toujours, rêvons chaque jour que Dieu fait de s’exiler là-bas et de savourer le plaisir d’être fumeur de joint en toute honnêteté.

Bien sûr, à moins d’un miracle – et tout le monde sait qu’ils ne se passent qu’à Lourdes– nous risquons de rester des clandestins de la marijuana pendant encore de nombreuses années. Les sénateurs français rejettent toutes les initiatives de loi en rapport avec le cannabis et il ne nous reste que nos yeux pour pleurer – et nos feuilles pour rouler.

Triste sort mais personne ne peut se battre contre la fatalité, n’est-ce pas ? Bon.

En revanche, aux Etats-Unis, les sénateurs ne sont pas aussi bornés. Mieux, encore, ils se dévergondent, à l’image du sénateur démocrate du Nevada Tick Segerblom qui a proposé une loi incroyable, mardi dernier : celle d’autoriser les animaux à prendre de la marijuana médicale.

marijuana

 

Pour ce faire, il propose d’instaurer des cartes de cannabis à usage thérapeutique pour animaux, délivrées seulement aux propriétaires qui résident au Nevada et à la condition qu’ un vétérinaire certifie que l’animal a bien une maladie qui peut être soulagée par l’usage du cannabis. Reste à savoir si cette drogue douce aurait le même effet thérapeutique sur eux que sur nous.

À LIRE :   Bientôt la fin de la chasse au cannabis dans les rues ?

On ne saurait dire si la légalisation de la marijuana au Nevada a un quelconque impact sur cette proposition de loi ou si c’est l’amour des animaux domestiques qui guide ce sénateur avant-gardiste mais on applaudit la démarche.

Pour autant, une question signe et persiste sur nos lèvres : comment un chat ou un chien pourrait-il consommer cette marijuana médicale ?

Tous les fumeurs vous le diront, faire fumer son animal domestique est terriblement tentant mais terriblement difficile à mettre en oeuvre. Après des années de test, la seule technique -amateure mais recevable- reste la soufflette et ce n’est toujours pas simple. Déjà, il faut attirer le chat puis l’attraper puis l’immobiliser et bref, non, je ne vais pas vous raconter ça.

Bien sûr, on pourrait établir plusieurs théories quant à la direction à prendre pour aider ses pauvres animaux en détresse à prendre du cannabis…mais on va attendre que la loi passe pour le faire.

A jamais, donc ? Pas si vite, c’est des Américains dont on est entrain de parler et ils n’arrêtent jamais le progrès.

chat marijuana