Pop rock : Le retour du roi

Retour rock the verve

Pop et rock alternatif ont le vent en poupe, un retour au 90’s ?

Parfois, quand on se met à vraiment observer les groupes qui marchent, on se croirait en fait embarqué dans une aventure digne d’un épisode de Retour vers le futur. Sauf que, force est de constater qu’on a pas autour de nous la tête à claque de Marty Mcfly, ni l’extravagant Emmet Brown. Force est de constater que le pop rock tel qu’il a éclos dans les années 90 est de retour.

Le parallèle a faire est tout simple. Prenez deux groupes des deux époques, et écoutez leurs sons. Entre The Verve et Superfood par exemple. Deux sonorités similaires, deux succès à peu près identiques. Si la réputation de The Verve n’est plus à faire, celle de Superfood se construit. Et leur notoriété ne cesse d’augmenter. Et ce ne sont pas les seuls dans ce cas.

Les plus connus, sont très certainement Alt-J. Autre groupe faisant partie du label Infectious Records, et originaire d’Angleterre est plus tourné vers le rock alternatif. Il a connu un succès détonnant, avec des titres comme Breezeblocks ou encore Tessalate. On peut aussi penser au succès connu par le groupe Two Door Cinema Club, formé en 2007 et qui a explosé avec son album Beacon sorti en 2012. A noter l’inoubliable Sun.

À LIRE :   Les rockeurs ne jouent pas au basket mais au rigsketball

Semisonic, Oasis, tant de groupe rock, pop qui ont fait notre jeunesse, et dont le style est aujourd’hui non pas repris mais réadapté par plusieurs groupes comme The Acid ou encore These New Puritans. Si en France le succès de tels groupes ne nous touche que par quelques effluves, c’est que celles-ci viennent directement d’outre-manche. Là ou TDCC est arrivé 17ème en France, ils ont atteint la 2ème place du top 50 en Angleterre.

On pourrait presque dire que c’est un retour annoncé par des violons (ceux de The verve, dans bitter symphony). On se revoit vingt ans en arrière, à l’école primaire pour certains, déjà en train de chiller et de fumer des gros pilons pour les autres. Mais les faits sont là : la pop des 90’s est de retour, et persiste. On  ne sait pas pourquoi, mais comme on sait que l’histoire est un éternel recommencement, nous, ça nous va.

Publicités