Les actrices porno sont fauchées ?

porno

C’est la crise, même dans l’industrie du porno.

Avec la naissance du streaming, l’industrie du porno a vu s’envoler ses millions, ceux qu’elle récoltait grâce aux DVDs et autres VHS de films X, distribués dans chaque sex shop et vidéos clubs du monde.

Aujourd’hui, on ne compte plus les sites de streaming illégaux qui se sont « spécialisés » dans le porno à l’image de Youporn ou du géant Porn Hub et qui détruisent l’un des empires les plus rentables du monde.

C’est la crise pour les dirigeants… mais c’est surtout la crise pour les acteurs et actrices X : puisque les consommateurs de porno ne payent plus pour regarder des films, il y a moins de tournages et le salaire ne suit plus.

Alors, plutôt que de se reconvertir à la hâte, une nouvelle méthode a éclos sur la Toile pour renflouer les poches de nos actrices porno en mal de boulot : le crowfunding.

Capture d’écran 2015-03-18 à 19.04.12

Grâce à ce phénomène made in Internet et donc aux dons de milliers d’internautes, la France a eu l’immense chance de découvrir le chanteur Grégoire, par exemple ! Non, je déconne – mais vous avez saisis l’idée.

Désormais, c’est le spectateur qui ait mis à contribution et plusieurs sites d’appels aux dons ont vu le jour, à l’image de Piggy Bank Girls… et pas seulement pour les actrices X.

Ce site d’un autre genre est le « premier site de crowfunding érotique » et ce que réclament les jeunes filles inscrites n’a rien de sexy ni même de caractère pornographique : des nouveaux tatouages, de l’aide pour développer un site Internet, un Mac Book Pro, remboursement d’un prêt étudiant une nouvelle caméra, un voyage à New-York…

Pourtant, en échange des dons, les filles proposent des vidéos et des photos pornographiques à leurs donateurs de l’ombre et le site récoltent 20% des dons.

Metro.fr a fait une découverte du même acabit au détour d’Internet avec cette vidéo d’appel à contribution de l’actrice X Anna Siline pour… une nouvelle paire de seins.

On dirait qu’il est grand temps de retourner aux vidéos clubs, n’est-ce pas ?