Skype pourrait être mis sur écoute

skype sur écoute

Big Brother is listening to you

L’année 2015 signe l’arrêt de notre vie virtuelle – trop dangereuse, trop illégale à en juger par les nouvelles lois du gouvernement français aka Manuel Valls, premier ministre. Depuis le 1er janvier, lui et son équipe ont accès à toutes nos données Internet…mais pas que. Je vous explique.

Ca s’appelle la loi de surveillance des internautes et elle permet au gouvernement français de s’immiscer dans notre ordinateur ainsi que dans nos conversations téléphoniques et même dans nos SMS. Le vigipirate 2.0 est bel et bien mis en place… et ce n’est pas fini. Depuis les attentats du 7 janvier à Paris, le gouvernement français se veut plus sévère en matière de sécurité – notamment sur Internet.

big brother skype

Depuis la proposition de la loi Macron, d’autres moyens de communication qu’on utilise – presque- quotidiennement sont susceptibles d’être mis sur écoute à l’image de Skype, le logiciel qui propose d’appeler gratuitement dans le monde entier grâce à une connexion Internet.

À LIRE :   [Soirée 31] NY FAMILY w/ CHATEAU FLIGHT, CLEMENT MEYER, LA MVERTE & ZALTAN (2 places à gagner)

Rien n’est encore fait puisque Skype refuse catégoriquement de s’inscrire comme opérateur – au même titre que SFR ou Bouygues Telecom – et c’est seulement par cette inscription réclamée depuis un certain temps par l’Arcep – le régulateur des télécoms- qu’il pourrait être visé par cet amendement de la loi Macron.

En plus clair, tant que Skype n’est pas défini en tant qu’opérateur, nous sommes sauvés et nos conversations Skype aussi.

De plus en plus fréquentes, ces écoutes « ponctuelles et non systématiques » seraient mises en place dans le cadre d’affaires judiciaires comme c’est déjà le cas pour les opérateurs standards.

Au même titre que Skype, les applications Facebook Messenger et What’s App pourraient également être touchées par la loi Macron.

Big Brother is watching and listening to you.

 

skype big brother