Qui es-tu, Mike Will Made It ?

MWMI Billeeeyyy

Mike will made it, jusqu’au miliard ?

Alors que Mike Will Made It vient de sortir un nouvel EP, sous son propre label, Open Minded est revenu sur la carrière de cet homme qui a gravi les échelons du rap game de manière vertigineuse.  Et l’on serait étonné qu’il en redescende sous peu.

En un peu moins de 3 ans,date de son arrivée sur le devant de la scène Hip-Hop,  il a presque tout fait. Des featurings avec tous les artistes possibles, Wiz Khalifa, Miley Cyrus, Future, 2 chainz, migos, rihanna, big sean ou même Jay-Z… La liste est longue, sans compter qu’il a sorti son propre album, et lancé la carrière de Rae Sremmurd ainsi que celle de Ilovemakkonen, l’année dernière.

Il y a quelques jours, le collectif de 5 rappeurs Two-9 sortait sa nouvelle mixtape, B4FRVR. Si cette fois, il n’est pas l’unique producteur de cette mixtape, c’est sous le label de Mike Will Made It, Ear Drummers, une filiale d’interscope records, que celui-ci est sorti. Sans toutefois etre une tuerie absolue, Two-9 nous offre quelques morceaux de qualité.

Pour Mike Will Made It cette sortie ne représente que le début du développement de son label, qui devrait désormais commencer à prendre de plus en plus de poids au sein d’Interscope records. Une nouvelle récompense pour celui qui s’impose au fil des mois comme le boss du rap game d’Atlanta.

Mike will made it Dauphin

Personnage à la fois sur le devant de la scène, mais aussi retranché derrière ses machines, peu de médias européen ont eu la chance de converser avec le producteur. Son vrai nom est Michael Len Williams. Né en 1989, il est originaire d’Atlanta, ce qui tombe plutôt bien, vu qu’Atlanta est la place forte de la Trap. Né dans un environnement propice à la découverte de la musique, sa mère ayant été chanteuse de gospel quand il était jeune, et son oncle étant guitariste, Mike a toujours aimé reproduire de célèbres mélodies, pour ses potes qui rappaient, comme il l’a confié au magazine Complex.

A seulement vingt-cinq ans, il a déjà travaillé avec toutes les plus grandes stars de la trap et du Hip hop américain. Loin de la violence et des personnages extravagants qui sont légion dans ce milieu, MWMI (Oui, comme son nom est long, et qu’on a la flemme, on prefère l’abréger) préfère faire ses hits, sans se prendre la tête, pépère.

Alors que Gucci Mane est le tout premier rappeur à avoir lâché son flow sur ses beats, MWMI sort son premier album, Est. in 1989 (Last of a Dying Breed), en 2011. Il se fait surtout remarquer par le single Tupac’s back  de Meek Mill, qu’il a produit.  Très vite, il sort la suite de sa mixtape en 2012, avant de balancer en 2013 Est. in 1989 Pt. 2.5 et #MikeWiLLBeenTriLL ses deux derniers album. Et depuis ? Il produit, pour d’autre principalement, comme par exemple 23, avec miley cyrus et wiz Khalifa , ou MWMI nous fait part de son amour pour les Jordan’s.

Avec toujours la même signature, le producteur d’Atlanta s’est progressivement installé au top. Il a aussi noué de forte relations avec Future et 2chainz, deux des rappeurs avec lesquels il travaille le plus. C’est aussi un artiste polyvalent, capable de produire de la Trap et de la pop sans soucis, comme en témoigne sa discographie. Une discographie trop longue pour pouvoir vous en faire une liste- ça ne fait pourtant que trois ans que Mike Will made it a sorti son premier album- et qui est venue s’agrandir avec la mixtape d’une heure sortie il y a quelque mois (avec une farandole d’artistes) nommée Ransom.

En parrallèle, MWMI développe son propre label, Ear drummers– affilié au label de Jimmy Lovine, Interscope records- qui compte désormais 4 artistes, Rae sremmurd (annagramme du label) Two-9, Yung joey , et Eaerz. Ses projets sont nombreux, mais le plus important est la sortie de son prochain album Est. in 1989 Pt. 3 (The Album), qui devrait sortir en 2015. En fan de Dr Dre, on pari que Mike Will Made It ne vas pas s’arrêter là, et viser le milliard. De musiques produites, bien entendu.

Mike will made it jordan's

Mike will made it Diamond