No Ad, l’application qui remplace les pubs par des oeuvres d’art

no ad

Bientôt, tu pourras dire au revoir au pub dans le métro grâce à l’application No Ad !

Que tu sois né avec ton mac sur les genoux ou que, pour toi, tablette rime encore avec chocolat, tu ne peux nier la qualité de l’ultra-connectivité quant à la profusion de l’information. Sonneries, vibrations et pépiements sont autant de nouveaux bruits qui te préviennent que sur la planète web, ça balance, ça se bouscule, et ça tourne plus vite que dans une cour de lycée. Ne reste pas sur ton canapé les bras croisés à te lamenter de ne pas être informé du dernier kilo de je-sais-même-pas-qui, ou du clash twittos sur l’efficacité d’une quenelle; on s’en charge pour que tu restes à la page. Le web en deviendrait presque plus ouvert que ton esprit.

no ad 2

Ah le métro parisien et ces couloirs qui sentent bon la vie, la transpiration et l’air chaud, la douce mélodie des portes qui s’ouvrent et se referment, ces gens heureux, souriants, patients et compréhensifs qui traversent en son coeur par millions tous les jours.

On l’aime notre métro et on l’aimerait encore plus si on était pas obligés de le prendre, de suivre tous les jours le même trajet avec pour seuls divertissements, ces publicités presque grandeur nature qui habillent ses murs, résolument plus déprimantes que divertissantes, finalement.

C’est le constat qu’a fait l’artiste de street-art Jordan Seiler, aveuglé par toute cette pollution visuelle. Il a décidé de créer sa propre application pour remédier au problème : No Ad.

no ad 3

 

L’application No Ad va changer votre quotidien et votre façon d’arpenter les couloirs du métro pour toujours. Finies les affiches promotionnelles et les affiches de cinéma pour des block-busters américains dont on connaît déjà l’intrigue et la fin avant de l’avoir vu , No Ad vous propose de les remplacer … par des oeuvres d’art.

Grâce à cette application en réalité augmentée- qui ressemble de prés au célèbre logiciel en ligne AdBlock– il suffit de pointer l’objectif de votre smartphone en direction de la publicité que vous ne voulez plus voir et une oeuvre d’art ô combien plus intéressante s’affiche sur votre écran.

 Bon, No Ad est disponible en France mais, pour le moment, elle ne fonctionne qu’ à New-York et dans les 470 stations de métro dans la ville. Mais on a bon espoir qu’elle débarque à Paris, vite.