Passion du jour : trouver des noms de domaines originaux

noms de domaines

Après la mode des Hashtag, la mode des noms de domaines

Dans un futur proche, Siri sera has –been et tout ce qu’on croit être maintenant le summum de la technologie deviendra ringard l’année prochaine. On arrête plus le progrès, c’est un fait et surfer sur la Toile n’a plus la même signification maintenant qu’il y a dix ans, allez savoir pourquoi Internet a pris une telle place dans nos vies. L’ennui peut-être ?

En attendant, l’une des choses que l’on voit sur le web tous les jours sans jamais y prêter attention – sauf si vous êtes un maître du référencement ou un drogué au SEO – ce sont les noms de domaines des sites – le .com ou .fr

Une question que vous ne vous êtes jamais posé se dépose donc sur vos lèvres : que deviendrait le monde si ces noms de domaines on ne peut plus classiques venaient à disparaître ?

Rassurez –vous, on a une vie palpitante mais au détour d’Internet, on tombe parfois sur des choses intéressantes à l’image du site 1and1, qui vous propose de trouver votre propre nom de domaine sur Internet .pizza .help .maison– qui nous amène à des questions encore plus intéressantes…car, si chez Open Minded on a l’esprit ouvert, on a aussi l’esprit dérangé et on s’est surtout demandé par quoi on pourrait bien remplacer ces noms de domaines traditionnels à en mourir ?

Si Open Minded devait choisir un nom de domaine, ce serait forcément celui de .narvalo, les évidences n’ont pas besoin d’être expliquées. Vous avez saisis l’idée ?

À LIRE :   Pub Fiction : Viens lever le coude avec Vincent Vega

noms de domaines

Pour  MinuteBuzz, il faudrait désormais taper dans votre barre de recherche MinuteBuzz.lolcat ou MinuteBuzz.bullshit, pour rester dans l’international. Si vous cherchez des vraies infos, complètes et approfondies, vous pourriez aussi atterrir sur le tout nouveau nom de domaine bien plus authentique de Melty.abusdestagiaires.

Mais bon, l’info sérieuse, ça va deux minutes, le mieux reste de se détendre en consultant le gorafi à sa nouvelle adresse qui lui sied à merveille : gorafi.mytho

Puis pour les amoureux de sport, il vous faudrait consulter les spécialistes en cherchant  L’equipe.bierecanapépizza, ou encore Eurosport.lequipeenmoinsgros, toujours dans un souci de vérité exemplaire.

Les fans de mode se retrouveraient vite sur Vogue.paslesthunes ou sur Elle.blogueusemode, les amoureux du porno sur Youporn.lamaindanslecalbute – bref, vous l’avez compris, c’est sans pitié mais surtout sans limite : imaginez – vous, un matin au réveil,  cherchant un podcast relaxant sur Europe1.onaHanounaetcanteloupallezvousfairefoutre, ça fait tout de suite beaucoup plus vrai et moins conformiste, n’est-ce pas ?

Le problème de ces noms de domaine déclinables à l’infini, c’est qu’ils sont déclinables à l’infini.

Du coup, on devient vite accro à ce petit jeu made in Internet. On renomme Slate en Slate.preneztoutauserieuxVice devient Vice.notsafeforwork puis on s’attaque aux classiques :

LeFigaro.onparlequederafalesmaiscestparcequonestobligé, ou encore Le Parisien.ragots et même Libération.hipsterouboboàvousdechoisir.

Après tant d’exemples bien trouvés, vous vous rendez compte que vous pourriez, vous aussi, créer votre propre site et vous choisissez votre propre nom de domaine .viveopenminded, et ça, ça nous touche plus qu’autre chose.

internet

 

 

Publicités