Farah Holt nous invite à traîner au lit

Youtube Follow Openminded
farah-holt-photographie

Farah Holt réchauffe et ensoleille ces fraiches journées d’hiver

Tu t’es réveillé ce matin en trouvant qu’il faisait froid dehors ? Ne t’en fais pas, on va réchauffer ta journée, enfin…Farah Holt va s’en charger.

81-59-87 sont trois chiffres qui associés devraient vous faire rêver – on parle bien de mensurations oui. Pendant que la neige tente de tomber sur la capitale, nous, on attend qu’une seule chose, c’est l’été. Pourquoi ? tout simplement parce qu’avec cette sélection de photos de Farah Holt, jeune mannequin britannique, on a envie de chaleur et de soleil frappant. Cette blonde aux yeux bleus contient en 1m 78 tout ce dont nous rêvons. Sensuelle et charmante, son regard est envoutant et nous donne envie de partir et de la suivre, loin. Malheureusement pour nous, l’été n’est pas encore pour maintenant. La plage et les maillots de bain ne sont pas encore de sortie, si ce n’est dans les vitrines des magasins.

farah-holt-photographie

Une partie de ces photos viennent d’un shooting que le photographe Sam Livm a intitulé « Topless in the Sunlight » pour le P Magazine. La beauté et la simplicité du mannequin est mise en avant dans ces photos qui suivent la tendance du moment : le un-retouched picture.

De plus en plus souvent, les photographes se plaisent à capturer des instants simples et qui rappellent le quotidien. L’élégance et la fraîcheur de leurs modèle est capturée dans des lieux de vie, à la lumière naturelle et avec un grain plus vintage. Les photos sont donc naturelles et le but est de ne pas les retoucher, pour garder le grain et la pureté de l’image. C’est ce qu’illustre ici cette série de clichés.

Farah Holt est prise en toute simplicité, dans un lit comme au réveil. Délicate et sensuelle, Farah Holt nous donne envie de nous endormir au soleil et de nous prélasser en bonne compagnie.

farah-holt-photographie

On ne veut pas vous rendre nostalgique de cet été ou de vos dernières grasses matinées en ce début de semaine mais avouons le, on traînerait bien encore un peu…

farah-holt-photographie farah-holt-photographie farah-holt-photographie