Hyperloop, le projet de transport en commun volant

hyperloop-projet-transport-en-commun-futuriste

Hyperloop, le projet de transport en commun qui va te faire décoller

L’évolution de la technologie en poupe à la fin du XXème siècle,  on ne pouvait pas concevoir le monde des années 2000 sans voiture volantes. Et nous, produits du XXIème siècle, nous ne pouvons pas nous empêcher de prendre ces illuminés pour de pauvres cons crédules. Pourtant, on en finit pas de rêver de pouvoir se déplacer dans les airs et d’être un jour le Will Smith d’iRobot de demain.

A l’approche de 2015, on se dit que c’est peut être enfin possible et que ces illuminés n’avaient pas forcément totalement tords. Et Elon Musk y est pour beaucoup. Après avoir révolutionné le transport spatial avec SpaceX et le transport automobile avec Tesla, il s’attaque aujourd’hui au transport public  dans le projet Hyperloop ! Toi aussi, tu entends l’écho dans ton cœur douloureux qui te rappelle que tu hais le métro, le bus, l’avion, le train et tout ce qui est finalement transport en commun ? et que surtout tu n’aimes pas partager ta sueur avec les autres tous les matins…

hyperloop-projet-transport-en-commun-futuriste

En Août 2013 dernier, Elon Musk présentait le projet Hyperloop. Non ce n’est pas la dernière attraction en vogue de Disneyland avec 10 000 looping (à-se-faire-vomir-mais-c’est-cool) mais bien un moyen de transport public de passager version futur. Hyperloop ou un système de transport ultra ultra ultra rapide dans des navettes montées sur un coussin d’air  dans des tubes à basse pressurisation (bon on est pas encore à l’ère de voler dans les airs comme Batman dans sa batmobile mais pas loin). Concrètement ça veut dire que ce petit bolide de transport en commun serait capable de pousser jusqu’à 1220 km/h facile – autrement dit arriver deux fois plus vite à ta destination qu’en avionGare à ceux qui ont le mal des transports.

Mais bon, comme le futur ne se construit pas en un jour, les ingénieurs du présent s’activent sur le projet. La Start Up Hyperloop Transportation Technologies (HTT) penche sur les moyens de rendre ce projet possible. A l’heure d’aujourd’hui, ils ont déjà trouvé comment construire les tubes et les supports, reste à savoir comment construire les navettes qui vous emmèneront droit dans le mur du son, et c’est prévu pour 2025. Alors si nous y croyons, serons nous – comme les anciens – les illuminés de demain ou simplement des visionnaires ?

 

Si on croit encore que les résolutions du nouvel an peuvent devenir concrètes, en quoi croire en ce projet éberluant pourrait-il être différent ? Pour sûr, vous me verrez à 00h01 prier pour que ce projet révolutionnaire mette enfin fin à l’unique alternative du métro – qui m’aimes me suive !