Le dancefloor VS les smartphones

dancefloor-vs-smartphones-musique-electronique

Les portables à la porte des dancefloors

Tu le connais ce connard qui ne vit que via son Smartphone en soirée ? Qui n’est jamais vraiment présent dans la salle autant qu’il l’est sur les tweets qu’il fait à propos de la soirée (et il n’est même pas payé !) ? Qui te pousse quand tu es devant car il veut le meilleur angle pour son prochain Vine ? Celui a qui tu as foncièrement envie de malencontreusement faire tomber l’iPhone quand il te demande toute les deux minutes de prendre une photo de lui ? Celui qui a banni le briquet de la foule pour le remplacer par un Shazam aguerri et vif ? Oui, tout le monde le connait cet imbécile.

Oui, toi lecteur d’Open Minded tu n’es pas comme ça ( Ô grand jamais ) mais comme nous, à la rédac’, tu subis ces crétins – et ils t’offrent une petite distraction de dimanche soir comateux quand tu regardes leurs nouvelles actualités sur Facebook. Bien loin d’être impressionné, tu es bluffé par tant de stupidité – mais tu continues à aller sur leur profil quand même.

Les DJ’s crient aujourd’hui leur raz-le-bol en balançant leurs enceintes (très très lourdes) sur leurs fans un peu trop proches d’eux – comme Richie Hawtin, le 29 novembre dernier au festival New Yorkais Time Warp, qui pourtant plaidé l’accident. On a toujours su que les DJs aimaient faire du bruit.

dancefloor-vs-smartphones-musique-electronique

Le monde de la musique électronique devient technophobe et les portables ne sont pas aimés des DJ’s qui appuient sur l’omniprésence oppressante de ces appareils comme frein à l’évasion, comme un frein à leur musique. La question se pose de plus en plus : Faut-il bannir les téléphones des dancefloor ? Pour les Dj’s, les portables sont en complète opposition avec la musique telle qu’ils veulent la faire vivre et ressentir. Au lieu d’être une musique d’égalité, de spontanéité et de partage, la première ambition de la musique électronique – les smartphones la code en quelque chose de superficiel et de formaté. Les soirées électroniques deviennent interactive et on ne vit plus l’instant. Cessons de procrastiner le présent !

Pour y voir plus clair, on a fait la liste des POUR et des CONTRE :

POUR ; 1)  la fille aux bras en hélicoptère ne risque pas de s’en prendre à ton iPhone ; 2) Les soirées achètent des lumières, on a pas besoin de vos flash ; 3)  Fin des trolls sur chaque musique publiée sur la toile (on dit pas c’est nul, on dit j’aime pas) ; 4) un bon moyen d’enfin vraiment vivre l’instant ; 5) annihilation totale de la fille qui répète sans arrêt : « Prennnnnds moi en photooo »

CONTRE ; 1)  t’as pas intérêt à perdre tes potes ; 2) si tu oublies la soirée, bah ça restera comme ça ; 3) dis Au revoir à Uber à la sortie de la boite ; 4) c’est quand même bien relou car on aurait bien aimé réécouter chez nous les musiques de la soirée ; 5) un gros travail mémoriel est à prévoir si tu veux te souvenir du numéro de la meuf que t’a chiné

dancefloor-vs-smartphones-musique-electronique

Autant de pour que de contre, nous on sait plus trop où on en est ! Mais tout ce qu’on sait, c’est qu’en soirée tu ferais mieux de garder ton portable dans ta poche ou tu pourrais bien te prendre une enceinte.