Les filles topless en page 3 de The Sun, c’est fini ?

the sun

La page 3 de The Sun, c’est un peu notre religion.

L’Angleterre est en deuil : la Reine est toujours en vie mais le célèbre magazine The Sun serait sur le point de supprimer sa cultissime page 3.Depuis près de 45 ans, le quotidien anglais comblait l’actualité de sa troisième page avec des photos de bimbos plus jolies et sexy les unes que les autres, ravissant le coeur des Anglais comme jamais.

Pour le moment, aucune annonce officielle n’a été faite de la part du journal ni de Robert Murdoch, l’actionnaire principal du groupe qui détient The Sun- c’est la BBC News qui a lancé la rumeur et la page Wikipédia du Journal l’a reprise. Dylan Sharpe, le chargé des relations publiques a même tenté de calmer le jeu avec un tweet plein d’humour… et de sarcasme.

tweet the sun

 

Mais ce n’est pas la première fois que le journal The Sun fait allusion à la disparition de sa page 3. En cause ? Des féministes, encore et toujours, outrées, choquées de voir des filles dénudées en pleine page de leur quotidien, au XXIème siècle.

Cette fameuse troisième page est rentrée dans les moeurs partout en Angleterre et même ailleurs mais il semblerait que le puritanisme ne meurt jamais là-bas ou ailleurs. La preuve en est qu’en 2012, une association baptisée No More Page Three était montrée au créneau pour faire supprimer ces jeunes filles en fleur et toute en volupté de la page 3 et leur pétition avait rassemblé plus de 215 000 signatures.

Outre-manche, sur les réseaux sociaux, c’est l’hystérie – les lecteurs s’insurgent qu’on leur enlève leur petite gâterie « littéraire » du matin... et on les comprend.

Après deux jours terribles pour l’Angleterre noyée sous la rumeur,  The Sun a tranché  : la page 3 restera ! VICTOIRE.

the sun