MDR o Baumettes, la page Facebook des prisonniers en place

Youtube Follow Openminded

baumettes

La prison des Baumettes aka le Club Med des prisonniers

La prison des Baumettes de Marseille et celle de Nice ne sont plus ce qu’elles étaient : les prisonniers en ont fait leur nouveau QG, ils ont ramené la cité à l’intérieur des prisons et leurs cellules remplacent désormais leurs cages d’escaliers pour leur trafic en tout genre.

Ce n’est pas un scoop, vous avez raison, ça fait même partie de la légende pénitentiaire les prisonniers à la bien dans leur cellule à barreaux…mais désormais, on peut suivre leur quotidien de jeunes voyous emprisonnés mais heureux grâce à une page Facebook qu’ils ont crée pour nous en mettre plein la vue et faire rager les autorités concernées : MDR o Baumettes.

On note  le nom un brin provocateur qui crache toute la haine et l’indifférence des prisonniers pour le monde entier tant qu’ils ont du biff, du shit  et un téléphone – de quoi se mettre bien, comme à la maison.

photos prison

Lundi soir, la première page MDR o Baumettes a été fermée par l’auteur – un prisonnier de Marseille , certainement terrifié par les représailles. Non, je déconne.

Pourtant, alors que les policiers cherchent encore celui qui se cache derrière tout ça, une nouvelle page du même nom a vu le jour quelques heures après la fermeture. Selon les médias, l’auteur de la deuxième version de MDR o Baumettes n’est pas encore authentifié…mais les clichés postés dessus sont bien réels – même s’ils pourraient être anti datés et partagés par un individu extérieur à la prison selon les enquêteurs.

Liasses de billets contenant certainement le salaire d’un PDG, barrettes de shit pour fumer jusqu’à la fin du monde et smartphones dernier cri, les prisonniers n’ont pas perdu au change quand ils ont passé le portic des Baumettes . Des selfies à la Booba et des photos de groupes tout sourire – ils sont heureux et soudés – comme une colocation géante de jeunes voyous contre laquelle personne n’a manifestement envie de se frotter.

Sur Internet, les élus des Bouches du Rhône et des Alpes Maritimes ont réagi : on parle de camps de vacances pour prisonniers du côté d’Estrosi à Nice et le Front National dénonce cette page Facebook de la Honte…qui a déjà plus de 8500 fans au compteur.

Affaire à suivre…

PRISON BFM