Cachez ce sein qu’ils ne sauraient voir

Youtube Follow Openminded

chewing girls-photography

Facebook censure une série de photos artistiques, des seins qu’ils ne veulent pas voir.

On trouve sur Facebook des photos et vidéos qui laissent à désirer, nos potes éméchés, des torses photographiés flash allumé dans le miroir un peu tacheté d’une salle de bain familiale, des fins de soirées à éviter… Et pourtant, c’est une série de nus artistiques que Facebook a censuré il y a quelques jours. Et quand je dis nus ne vous affolez pas, vous n’y verrez que des seins.

L’artiste qui est l’auteure de ces clichés s’appelle Clémence Veilhan et elle expose en ce moment cette série censurée intitulée Chewing Girls dans la Galerie Laure Roynette jusqu’au 20 janvier dans le 3ème arrondissement.

cachez-nous-ces-seins

Alors on voit quoi ? Des seins rebondis? Des courbes avenantes ? Du porno, du vrai ? Non, Chewing Girls ce n’est rien de plus qu’une série de photos en noir et blanc présentant des femmes qui posent en mâchant et faisant des bulles de chewing gum, pas de quoi créer la censure et pourtant… Décidemment, Mark Zuckerberg qui veut maintenant lancer un club de lecture sur Facebook « A year of book » risque de nous faire devenir prude et insouciant, on ne nous voilerait pas un peu la face là ?

cachez-nous-ces-seins

Alors on s’est penché un peu sur la question et il s’avère que Facebook ne tolère les seins que lorsque c’est en cas d’allaitement. Donc pour résumer j’ai le droit de publier une paire de seins qui allaitent mais pas une photo artistique ? On peut donc se mettre à poil pour dévoiler notre vie privée et l’infliger à tous nos potes mais pas partager un contenu artistique ?

cachez-nous-ces-seins

Il faut croire que oui car Facebook a déjà censuré une reproduction d’Adam et Eve en 2012 et avait fermé provisoirement le compte du New Yorker pour le fait. Aussi, le fameux tableau de Coubert L’Origine du monde avait lui aussi été censuré. Des règles absurdes et incongrues qui ne laissent pas place à l’art.

Heureusement chez Openminded on vous montre tout, et on s’en fout.