Le ski, c’est pas un sport de … minettes, par Cody Townsend

cody town send vidéo

Monte sur tes skis et essaye de ne pas faire pareil que Cody Townsend.

Vous pensez être un bon skieur et votre égo est à son comble quand vous dévalez une piste noire sans chuter ? Bravo, moi aussi. Bon, il y a bien une fois où totalement connectée avec Johnny Cash dans mes oreilles, je suis rentrée dans un filet orange – ceux qui protègent les sapins- et j’ai mis près de 20 minutes à m’en sortir et à retrouver ma dignité mais je me considérais quand même comme une skieuse hors-pair… avant de regarder la vidéo de Cody Townsend, l’un des meilleurs skieurs du monde .

Ce jeune américain concourrait pour les IF3 Awards – l’une des plus grosses compétitions de ski du monde- qu’il a remporté haut la main et vous allez comprendre pourquoi.

Le mec est un prodige du sport extrême, il fait ce qu’il veut avec ses skis, tellement que même quand il tombe, il ne tombe pas, il fait corps avec la neige. 

cody townsend

Il descend des montagnes tellement pentues qu’il ne peut théoriquement pas s’en sortir en vie mais Cody Townsend est le Chuck Norris de l’hiver et du ski donc il s’en sort à merveille, créant simplement des milliers de mini avalanches prêtes à l’avaler si lui venait l’idée de s’arrêter – comme si c’était possible.

À LIRE :   Clasico Argentino, c'est le pied

Tout au long de sa descente incroyable dans Days Of My Youth, il bouffe littéralement la neige et se noie dans la poudreuse sans aucune pression – on l’entend crier des Holy Fuck de joie, tellement il est passionné par ce qu’il fait. Le hors piste prend tout son sens avec Cody Townsend et il a gardé le meilleur pour la fin.

L’une des dernières prises de la vidéo montre Cody qui dévale une ligne dans un sentier très très étroit. Je me suis crispée sur ma chaise tellement j’étais persuadée qu’il ne passerait pas entre les deux falaises.

Je vous laisse avec la vidéo de sa descente – vous allez comprendre ô combien le ski extrême est un tout autre sport que le ski qu’on pratique pépére deux semaine dans l’année. Bonne descente !