La base de données de Domino’s Pizza a (finalement) fuité sur la Toile !

domino's pizza

Si t’avais un compte chez Domino’s Pizza…FUIS, loin.

D’où je viens, quand on veut une pizza, on appelle Mister Pizza et un livreur se ramène plus ou moins vite sur son scooter avec ta pizza, plus ou moins en bon état. On commande seulement les sushis en ligne parce qu’on veut pas se prendre la honte si on prononce mal Chirashi au téléphone mais je ferais mieux de me taire si je veux pas donner des idées au collectif Rex Mundi, les mecs qui ont piraté la base de données de Domino’s Pizza.

Selon une source sûre mais non identifiée, ils font partie du même groupe qui ont intenté un procès à Redbull parce que la boisson ne donne pas vraiment des ailes, ceux qui se rejoignent tous les jeudis pour leur réunion légendaire « comment faire du biff sans rien branler. »

Jeudi dernier, c’était la dernière de l’année, ils voulaient marquer le coup mais le froid, la grisaille, la fin du mois, ils avaient pas trop envie de réfléchir.

C’est là que le moins con du groupe s’est rappelé qu’ils avaient toujours la base de données de Domino’s Pizza : ils l’avaient piraté cet été pour se payer leur voyage à Saint-Bart sauf que voilà Domino’s Pizza n’a pas cédé au chantage et ils n’ont jamais payés les 30 000 euros de rançon. Du coup, ils sont jamais partis à Saint Barth et Melun, l’été, c’est plus que c’était.

L’un des mecs de Rex Mundi a alors une idée folle : vendre la base de données de Domino’s Pizza à une autre enseigne de pizza ! Dans ce fichier, il y a l’adresse postale, le mot de passe, le téléphone, l’adresse mail des 600 000 clients qui ont un compte chez Domino’s, c’est l’affaire du siècle pour un concurrent !

domino's pizza base

 

Bien sûr, ça pourrait aussi tomber dans les mains de personnes malveillantes et même s’il n’y a pas les données bancaires des clients, ça reste une mine d’or pour tous ces escros 2.0 qui se font passer pour des interlocuteurs bien sous tout rapport dans le but de récolter des données bancaires, justement. Mais, ça ils n’y pensent pas, ils ont arrêté de penser quand ils ont entendu le mot pizza.

À LIRE :   Bakermat w/ Goldfish, Cezaire, FKJ @ La Machine du Moulin Rouge

Ses collègues sont enchantés par l’idée et ils décident de faire la tournée des pizzerias franchisées de Paris. Pendant trois jours, ils bouffent à l’oeil tous les midis et tous les soirs avec triple ration de fromage et de Pepsi : ils sont aux anges mais ils n’ont pas le coup de foudre, aucune pizzeria ne les touche en plein coeur  pour mériter de toucher le jackpot grâce à leur trésor.

Et puis, soudain, au détour du Boulevard Bonne Nouvelle, c’est la révélation, comme une intervention divine qui les incite à pousser la porte d’une grande enseigne de pizza : Pizza Put.

Des formules à volonté, des pizzas bien grasses, bien huileuses et caloriques,  l’équipe des Rex Mundi se gavent jusqu’à plus faim pour fêter la bonne nouvelle : ils ont trouvé leur pigeon.

Une fois bien rassasiés, ils demandent à discuter avec le responsable et les voilà sur Skype dans un immense bureau en forme de boîte à pizza entrain de marchander avec le PDG de Pizza Put.

chorizo pizza domino's

Leurs corps sont en plein travail de digestion, ils ont du mal à mettre leurs neurones en action mais ils décident quand même d’accepter l’offre de Pizza Put sans réaliser qu’ils se font avoir : ils vont publier la base de données sur le web et si Pizza Put la juge utile alors ils leur payeront les 30 000 euros qu’ils demandent.

Une fois de retour dans le QG avec deux trois parts de pizza merguez pour fêter leur victoire, ils s’empressent d’envoyer sur la Toile la base de données de Domino’s Pizza et attendent que leur pognon tombent du ciel.

Le troisième jour, toujours fauchés comme les blés et après plusieurs heures de réflexion et de calculs compliqués, ils comprennent qu’ils se sont fait berner, aveuglés par les billets et les pizzas trop bonnes de Pizza Put. Ils décident de supprimer la base données du Web et se font la promesse solennelle de ne plus jamais manger de pizza de leur vie.

Ils se donne rendez-vous en janvier pour la prochaine réunion de « comment faire du biff sans rien branler ». Saint- Barth, ce sera pas à Noël non plus.