Une route intelligente qui nous rend moins bêtes ?

Youtube Follow Openminded


route-intelligente-seine-et-marche-d199

Une route intelligente pour remplacer l’intelligence au volant ?

En France, râler au volant est une de notre activité préférée. Notre klaxon ? Un élément indispensable de notre quotidien. Les concerts de klaxon sur les autoroutes sont une de nos symphonies préférées. Pourtant, en 2017, la Seine et Marne donne le top départ à la première route intelligente en France.

Chez Open Minded, « Route intelligente » ça ne nous parlait pas trop. Alors on est pas passé par quatre chemins, et on a ouvert notre bon vieux dictionnaire : 1) Route : Itinéraire à suivre pour aller d’un point à l’autre ; 2) Intelligence : L’aptitude à s’adapter à une situation, à choisir en fonction des circonstances – et gueuler dans les bouchons, c’est pas un mode d’adaptation ?

route-intelligente-seine-et-marche-d199
route-intelligente-seine-et-marche-d199

Et oui, la D199 devrait prévenir les automobilistes, dont la voiture a été équipée au préalable, des futurs bouchons et nid de poules en formation. Elle va également s’exposer plein phare pendant l’été et emmagasiner un maximum de chaleur pour réchauffer les routes pendant l’hiver et éviter le verglas (on aime pas les frigides). Ensuite, elle sera équipée de cellules photovoltaïques pour alimenter l’éclairage public.

Cette « route intelligente » serait censée nous rendre moins bêtes et éviter l’entassement de voiture sur les routes ! Théoriquement, tu ne pourras plus rattraper tes nuits trop courtes avachi dans ta voiture, le pied frôlant la pédale. On te dit ça mais… on a tous déjà notre smartphone aux aguets et Info Trafic qui nous sert de berceuse. En moyenne, un français passe 35h par an dans les bouchons. Les bouchons sont imprévisibles et puis tous les matins, on commence tous à la même heure (d’ailleurs, je lance une pétition pour que les patrons se concertent) alors on peut penser que son utilité sera peut être un peu limitée.

route-intelligente-seine-et-marche-d199
route-intelligente-seine-et-marche-d199

Depuis les 70’s, la quête de l’intelligence routière a séduit de nombreux ingénieurs mais la plupart des projets ont été un échec. Le projet français Lavia voulait d’ailleurs obliger nos voitures intelligentes à respecter les limites de vitesse – ce fut un échec (et heureusement, la fête nationale de la plus belle trace de pneu juste avant les radars tomberait à l’eau.) Et oui, c’est bien beau l’innovation en matière de sécurité routière et de rendre high-tech nos routes un peu trop vieilles mais parfois ça va plutôt à l’inverse des besoins des utilisateurs – et puis, on répète, gueuler au volant, c’est sérieusement décontractant. 

route-intelligente-seine-et-marche-d199
route-intelligente-seine-et-marche-d199