Le street food en Iran

iran-street-food

Openminded te fait découvrir la street food iranienne.

Un petit creux peut-être ? L’équipe d’Openminded a décidé de te faire baver (attention à ton clavier ! ) en te comptant les milles et une merveilles de la Street Food Iranienne – et c’est pas le DoMac du coin (non mais !).

En Iran, la cuisine c’est une affaire de famille. Ça fait parti des valeurs, des vraies. Je traduis :  pas de frites froides ou de pattes trop cuites ( YES ! ). Et la cuisine iranienne varie autant que son climat : entre la région désertique d’Iran Centrale ou les régions du sud de la mer Caspienne aussi vertes que la Normandie, il y a un monde entre les assiettes !

iran-street-food

On te donne la base (et rien qu’avec ça, à la rédaction on salive déjà) : imagine un repas fait de viande, beaucoup de viande, imagine la délicatement saupoudrées d’épices, beaucoup d’épices et rajoute du riz pilaf. T’inquiètes pas, je te donne la recette : du riz revenu dans de l’huile et des oignons ciselés avant d’être cuit à la cocotte (plus compliqué qu’Uncle Ben’s mais 100 fois meilleur). Tu l’as compris, la Street Food Iranienne, c’est des Vrais Plats En Sauce – et avec les majuscules c’est mieux.

iran-street-food
iran-street-food

L’Iran c’est 78 millions d’habitants – sans compter les touristes –  et autant d’estomacs à nourrir. Alors autant te dire que des street food tu en trouves à chaque coin de rue.

A Téhéran, la capitale, 10 km carré sont réservés à un énorme marché local : le Grand Bazar. Et là, une enfilade d’épices, encore inconnues en France (fais gaffe, parce que ça arrache), de produits régionaux comme les fruits marinés ou de produits uniques à perte de vue.

À LIRE :   Paris accueille la première Fast and Food Street
iran-street-food
iran-street-food

Perdu dans un coin du Grand Bazar, le restaurant Moslem se distingue. Un Street Food typiquement Iranien, mais qui n’a rien à voir avec les fast food français : on y mange vite mais on y mange très bien. Le Moslem accueille 4000 à 5000 clients chaque jour, alors ils envoient du lourd pour satisfaire tout le monde. Le plat le plus demandé ? Le Tahchin, c’est du riz, du safran, du poulet mariné, du yahourt : et tout ça ensemble !  C’est un peu notre Big Mac aux milles saveurs à nous – jaloux ?

iran-street-food

 

En parlant de « fast food », tu te souviens de ton dernier kebab ? Oublie tout ce que tu sais à son propos (oui, je sais, ça fait mal). La cuisine iranienne est gastronome et c’est du Kebab Gastronomique que tu consommes. Son petit nom est le « chelow kabab ». La bas, on dénude ton kebab en lui enlevant son pain, rajoute du riz pilaf et trempe sa viande dans de la sauce à l’oignon avant de la cuire (secret de recette, chut !).

iran-street-food

Alors maintenant qu’on t’a bien fait saliver, Openminded te donne l’adresse du meilleur iranien de Paris, le Colbeh (22 rue Mouffetard dans le 5ème) – et c’est un Iranien qui nous l’a dit !