Un procès pour Redbull qui ne donne pas vraiment des ailes.

redbull

Toi non plus, tes ailes n’ont pas poussé après avoir bu des litres de Redbull ?

Les américains nous mentent depuis toujours. D’abord, on nous dit que 2pac et Michael Jackson sont morts puis on insinue fortement que Neil Armstrong a marché sur la Lune et maintenant, on apprend que Redbull ne donne pas vraiment des ailes. C’est incontestablement la cerise sur le chapeau de l’Oncle Sam.

Red Bull est attaqué en justice par des consommateurs américains qui ont réalisé que la boisson énergétique la plus célèbre du monde ne donne pas des ailes pour de vrai. Chez Open Minded, on a pris l’Eurostar direction New-York pour mener l’enquête.

redbull gives you wing

 

Il s’avère que ce groupe de consommateurs américains avaient vraiment besoin d’argent mais ils ne voulaient pas bosser pour ça. Lors de leur réunion hebdomadaire du jeudi intitulée « comment faire du biff sans rien branler », ils ont mis leur douze neurones en action et carburé à la Redbull pour tenir le coup.

Après avoir avalé trois Big Mac et deux portions de frites chacun et autant de Redbull qu’ils ont bu comme du petit lait, ils en sont arrivés à la conclusion qu’ils étaient crevés et que la Redbull ne donnait pas tant d’énergie que ça. Le plus brave d’entre eux a donc eu une idée de génie : poursuivre Redbull pour publicité mensongère. Heureusement qu’ils prenaient pas de coke, on se demande à qui ils auraient intenté un procès.

Le jour J, ils sont arrivés frais comme des gardons, prêts à plumer Redbull pour repartir les poches pleines et aller fêter ça chez KFC aux frais de la princesse. Les trois mousquetaires ont eu gain de cause : Redbull s’engage à donner 13 millions de dollars aux consommateurs américains.

À LIRE :   Five Guys arrive en France

L’entreprise autrichienne a promis de verser 10 dollars-ou 15 $ en bons d’achat-à tous les américains qui n’ont pas ressenti d’amélioration sur leur condition physique après avoir bu une canette de Redbull entre le 1er janvier 2002 et le 3 octobre 2014. Si ce deal ne leur convient pas, Redbull a proposé de leur offrir deux canettes en contre partie pour qu’ils soient bien sûr que rien ne se passe.

redbull napoléon

Les trois consommateurs américains sont entre chiens et loups, contents d’avoir rétabli la justice parmi les consommateurs de Redbull mais, 10 balles , c’est même pas le prix du menu Tower Zinger de KFC. Tant pis, la fierté et la reconnaissance ne vont pas leur remplir les poches mais ils partent la tête haute, comme des justiciers à qui on aurait greffer des ailes.

Depuis, c’est déjà 2 millions d’américains qui se sont inscrits sur le site via Internet pour toucher leur dû. Les autres qu’ils s’injectent la Redbull en perfusion ou qu’ils n’en aient jamais bu de leur vie, ont jusqu’au 3 mars 2015 pour aller voler Redbull.

Personnellement, je n’ai jamais douté que Redbull donnait vraiment des ailes et j’y crois encore. J’ai toujours eu l’impression de pouvoir conquérir le monde et danser all night long quand je buvais de la Redbull noyée dans ma vodka, prête à laisser ma timidité aux vestiaires et voler de mes propres ailes. A moins que ce ne soit la vodka qui me faisait cet effet là ? Oh mon dieu, me serais-je menti à moi même toute ma jeunesse ? Ô stupeur, Ô désespoir, je vais me poursuivre en justice pour obstruction de la vérité.