Elena Chernyshova: Un road trip sensationnel à travers l’Eurasie !

Youtube Follow Openminded

elena-chernyshova-norilsk-1
Elena Chernyshova nous fait voyager avec ses photographies oniriques à couper le souffle  !

elena-chernyshova-days-of-the-night
C’est en vélo qu’Elena nous fait voyager, en compagnie de Gaël de Crevoisier à travers l‘Eurasie.

elena-chernyshova-days-of-the-night-3

Durant 1004 jours, de Toulouse à Vladivostok , ils vont vivre une expérience humaine  et culturelle sensationnelle.

elena-chernyshova-days-of-the-night-6

Elena Chernyshova  reconnait avoir toujours été passionnée de photographie et après 2 ans en tant qu’architecte elle se lance avec courage dans un road trip de 26 pays. Ce voyage stimule son âme d’artiste et surtout son œil de photographe.
Son intérêt est porté tout simplement sur la vie quotidienne sans pour autant tomber dans le cliché du banal, elle reçoit d’ailleurs le prix  » talent émergent «  du Nikon Photo Contest 2009, prix qui la motive alors pour poursuivre son projet photographique et de persévérer dans sa passion.

elena-chernyshova-days-of-the-night-5

On a découvert cette artiste avec sa série intitulée Days of Night-Night of Days , qui a pour sujet les habitants de la ville de Norilsk en Russie. Elle est la ville la plus polluée de Russie et se classe au 7éme rang mondial, rien de bien impressionnant avec ses 170 000 habitants. Malgré son gabarit, elle reste une des villes les plus isolées de Russie, située au dessus du cercle polaire elle est entourée de plus de 750km de toundra sans aucune route la reliant au reste du monde. Et comme si cela ne suffisait pas, elle affiche un -10°c  annuel avec des pics descendants jusqu’à – 55°C en hiver. Dans ce cadre atypique le secteur de la métallurgie et du charbon attire  l’attention de la photographe.

elena-chernyshova-2
elena-chernyshova
Elena Chernyshova photographie également la France rurale. De plus en plus de villages deviennent des dortoirs des grandes villes pour les travailleurs urbains. De retour au travail, les gens trouvent leurs maisons individuelles, de petits jardins, espaces privés et terrain clos. Toutefois, les rues sont vides et silencieuses, tout le monde reste dans sa «bulle», à la maison. C’est de cette image de la France rurale que l’artiste a voulu rendre compte.

elena-chernyshova-village-francais-3
elena-chernyshova-village-francais-2
elena-chernyshova-village-français
Elena vie elle même dans un dans un village; et tient à raconter son quotidien à travers ses photos. Retrouvez l’intégralité de ses projets photographiques sur son site.