Le Djoon, un club pas comme les autres, par Tijo Aimé


Meets7Dec-11

Rencontre avec Tijo Aimé, l’homme qui remet la danse au goût du jour au Djoon.

L’histoire de Tijo Aimé, à la fois Dj et danseur professionnel,  c’est le pari osé de réunir l’ Art et le clubbing par la danse. Organisateur de soirée depuis 2004 avec sa boîte Atmosphère Project, il fait se rencontrer clubbeurs et danseurs de tous horizons sur de la Deep House qu’elle soit afro, soul ou techno dans les clubs parisiens. En cette rentrée, il a jeté son dévolu sur le Djoon, un club aux allures de loft qui force la convivialité et la bonne ambiance, résolument habité par les esprits de la House Nation depuis près de onze ans maintenant.

C’est certainement leur passion commune pour la House music et le partage de la danse que Tijo Aimé et le Djoon ont décidé de collaborer ensemble sur plusieurs événements mêlant danse et clubbing sur le dance floor à l’image des soirées d’Atmosphère Projets appelées Can u dance on my beat. Le principe est à l’image de son créateur Tijo Aimé, les danseurs qu’il a invité doivent préparer une chorégraphie sur une musique imposée et perfomer en live sur la scène du club. Tentant, non ?

En parlant de danse,  la prochaine soirée du Djoon qui a lieu le 11 octobre prochain promet d’être inoubliable. Au côté du Dj Afshin Djoon, le danseur légendaire Ejoe Wilsongrand nom de la Dance House sera présent pour enflammer la piste de ses plus beaux moves de virtuose et vous faire bouger comme jamais ! En plus, c’est un samedi et le samedi au Djoon est sous le signe de MY GROOVES, les soirées culte du club qu’il ne faut rater sous aucun prétexte.

Il y a aussi la première Atmosphère de la saison, le 24 octobre avec >Kyle Hall, invité par Tijo  au DJOON !

tijo aimé

En attendant cette soirée qui promet de rester dans les annales des nuits parisiennes, on vous laisse découvrir l’interview de Tijo Aimé qui nous parle de ses aventures avec Atmosphère Project et du Djoon, un club définitivement pas comme les autres.

1/ Pour une personne totalement vierge du Djoon et de son identité, quels seraient tes meilleurs arguments pour lui donner envie de venir ? 

Mes premiers arguments, du son de qualité, un esprits de partage entre des couleurs musicales différentes allant de la disco-funk à la house de NY, CHICAGO,DETROIT,SOUTH AFRICA…après je dirai le lieu en lui même; un loft qui crée une convivialité obligatoire.

 ​2/​ Comment s’est faite la rencontre entre Afshin Assadian et toi ? 

Je côtoyais le djoon et j ‘avais mon projet Atmosphere qui était à la java en ce temps là et j avais une volonté de réunir le public des danseurs que je touchais et le public des clubbers…il a trouvé ça intéressant et Atmosphere c’est retrouvé au Djoon.

À LIRE :   Le collectif electro SEML présente son 3eme EP : Indian Tropics Remixes

 ​3/​Sens-tu une différence entre les premières soirées danse au Djoon et maintenant ? 

 La différence a été la proposition musicale et le contenu , le projet Atmosphere est basé sur des propositions artistiques configurées dans le club.. j’ai proposé des concepts qui favorisent l’échange pour les novices et  habitués avec l’Xchange et et des performances dansées  de chorégraphes de renoms de tout styles(contemporain, afro, tap dance,wacking,jazz , house dance etc..)

 Actuellement j’ai lancé un nouveau concept chorégraphique qui s appelle « Can U Dance On My Beat? » je donne une musique à chaque groupe de danseurs et ils ont comme challenge de créer une chorégraphie dessus , le gagnant  gagne une résidence à la villette pour élaborer ce show et pourquoi pas être programmer…

tijoaime

 4/​ La prog du Djoon évolue pas mal, toi qui es à l’origine des soirées Atmosphère et Dance Culture, tu n’as pas peur que à long terme le lieu perde un peu son identité? 

 Je ne suis pas à l’origine de la Dance Culture c’est Greg Gauthier (cheers) qui est le  créateur ;il faut savoir que l’identité du Djoon connotée aux danseurs s’est faite en partie grâce aux soirées Dance culture et  Atmosphère…Maintenant j ‘ai aucune crainte sur l’identité du Djoon il restera toujours un lieu de rdv entre les danseurs et clubbers sans complexe svp! lol

5/​ Tu es obligé de t’adapter au public pour savoir quel style de musique jouer, ça t’es déjà arrivé d’être complètement hors-sujet?

Je ne veux surtout pas m’adapter au public. Je ne suis pas dans ce rapport avec eux, je considère pouvoir transmettre ma passion et ma vision à travers une sélection qui m’est propre. C’est ce qui fait l’identité de mes soirées et de mes interventions.

 6/​ On te voit surtout mixer maintenant, mais on oublie pas que tu es aussi un danseur, t’as pas envie de lâcher les platines de temps en temps et d’aller bouger sur la piste ? 

AHHHH! Bien sur et ça m’est deja arrivé, en fin de soirée le plus  souvent.

 7/​ T’as réussi à chopper Shannon Selby pour la prochaine soirée Atmosphère, alors on doit s’attendre à quoi ?

C’est une figure emblématique en terme de house dance, il fait partie du groupe Dance Fusion, groupe considéré comme pionnier  aux Etas-unis. mais il a également la double casquette il est dj et il mixera sur son pseudo « SHAN’S ». Donc a quoi s’attendre  bah..A du lourd!  Un autre  pionnier de NY à double casquette: EJOE! mixera à MY GROOVES. donc a vos carnets!

 ​8/​ Tu as d’autres projets dans le genre sur le feu ? 

Oui toujours dans la même teinte : mélange entre performance et guest dj in the House. Mais maintenant ça fait 10 ans que ce projet existe donc je suis dans l’optique de  fêter ça!

 9/​Et pour finir, are you Open Minded ? 

Heu……bah oui tu croyais quoi?

 

Publicités