Mon royaume pour de la weed

 

weed

Un jeune américain de 20 ans vole un sac de diamants et l’échange pour 20 $ de weed.

Imaginez vous un dimanche soir pluvieux, bien installé sur votre canapé devant votre série préférée, prêt à vous rouler le dernier joint de votre journée, celui qu’on aime plus que les autres puisqu’il nous fait planer jusqu’au lendemain matin. Ô stupeur, Ô désespoir quand vous réalisez que vous n’avez plus de feuilles. Trouver un tabac ouvert un dimanche après 20 h ne vous a même pas effleuré l’esprit et vous avez tellement envie de fumer que vous seriez prêt à vendre votre petite soeur pour un paquet d’OCB slim. Maintenant, imaginez la même situation sauf que c’est la weed qui vous manque. C’est à peine tenable, n’est-ce pas ?

20-dollars-weed

 

C’est précisément ce qui s’est passé dans la tête de Walter Earl Morrison, un jeune américain de 20 ans, désespéré et cruellement en manque de sa dose de marijuana quotidienne. Il travaillait chez UPS, le célèbre livreur de tous vos désirs, lorsqu’il a eu ce qu’il pensait être l’idée du siècle. Pendant qu’il déchargeait un avion au Sky Harbor Airport, il a volé un paquet qu’il a glissé sous son t-shirt. Dans ce paquet, du cash mais surtout un diamant d’une valeur de 160 000 dollars. N’importe quelle personne censée l’aurait revendu à un marchand de diamants ou l’aurait gardé bien secrètement pendant des années ou mieux l’aurait offert à sa femme ou à sa mère mais non. Non car Walter avait vraiment envie de fumer son joint du dimanche, ce jour-là. Il a préféré troquer son diamant contre un pochon de 20 dollars de weed et penser pouvoir rentrer se défoncer tranquille en oubliant son diamant et son crime dans les vapeurs de fumée.

L’histoire aurait été beaucoup trop belle et irréelle si elle s’était arrêtée là. La police a retrouvé le jeune prodige du vol sous le t-shirt et la justice l’a condamné pour crime. Nous, on le condamne pour énorme connerie mais on espère que son dernier joint d’homme libre l’a fait planer comme jamais.

weed diamonds