Une mitraillette au parfum du Jihad chez Auchan

auchan-mitraillette

Auchan retire de la vente une mitraillette en plastique avec les symboles de l’Islam.

Que tu sois né avec ton mac sur les genoux ou que, pour toi, tablette rime encore avec chocolat, tu ne peux nier la qualité de l’ultra-connectivité quant à la profusion de l’information. Sonneries, vibrations et pépiements sont autant de nouveaux bruits qui te préviennent que sur la planète web, ça balance, ça se bouscule, et ça tourne plus vite que dans une cour de lycée. Ne reste pas sur ton canapé les bras croisés à te lamenter de ne pas être informé du dernier kilo de je-sais-même-pas-qui, ou du clash twittos sur l’efficacité d’une quenelle; on s’en charge pour que tu restes à la page. Le web en deviendrait presque plus ouvert que ton esprit.

Et c’est grâce à Internet et aux réseaux sociaux que la nouvelle a éclaté aujourd’hui et que le community manager d’Auchan est certainement entrain de vivre la pire journée de sa vie, professionnellement parlant. On vous explique.

Le prospectus d'Auchan

Stupeurs et tremblements chez Auchan, l’enseigne de grande surface qui prône la vie, la vraie. Dans leur nouveau catalogue qui propose des centaines de produits à 1 euro, juste en dessous des Petits Poneys roses et violets dont les petites filles raffolent et que les blogueuses se font tatouer à foison, une mitraillette en plastique pour enfants a bien failli créer l’émeute. Ce jouet en plastique pour guerrier de moins de 10 ans qui ressemble de près comme de loin à une Kalachnikov AK-47, arbore les symboles de l’Islam aka le croissant de lune mêlé à une étoile juste au dessus de la gachette. Ecrit en minuscule, on peut aussi y lire « Combat Forcé. » Un peu hard-core pour un pistolet en plastique ? Certainement.

Auchan se dit désolé de ce malentendu regrettable et assure que le jouet en question a été retiré de la vente. Proposée depuis le 23 septembre dans un catalogue de promotion, l’histoire ne dit pas encore si la mitraillette avait déjà été vendue avant que la polémique éclate au grand jour. Le porte parole de la grande surface s’est ainsi excusé auprès des « personnes qui ont fait le rapprochement avec l’islam». «Nous avons fait une commande de mitraillette neutre à un fournisseur et nous avons manqué de vigilance lorsque le jouet est arrivé chez nous la semaine dernière. »

Une erreur de vérification qui a, bien sûr, fait réagir les internautes sur Twitter, notamment. Tous s’indignent et s’insurgent que la grande surface commercialise un « jouet douteux » ou encore un « jouet kalach Jihad » destiné aux enfants, preuve à l’appui avec les photos de la fameuse mitraillette dans le catalogue.

 

mitrailette