Rome invite les street-art dans ses rues

Clemens-Behr-street-art-rome                                    

Rome revisite le street-art à sa sauce

Réputée dans le monde entier pour son patrimoine exceptionnelle la capitale italienne n’est pas la ville figée dans son passée que l’on imagine. En effet, il suffit de se promener dans Rome aujourd’hui pour voir à quel point l’art le plus actuel s’exprime également dans la rue et sur les murs de la ville.

Rome est une ville qui n’a pas peur de laisser s’installer le street art dans ses rues. Au contraire. Aujourd’hui Rome est une ville qui encourage cette forme d’art particulière, comme en témoigne la création récente du festival «Avanguardie Urbane Roma Street Art Festival». Festival qui s’est tenu la première fois en mars dernier dans le quartier de la Garbatella, et dont la deuxième édition devrait avoir lieu l’année prochaine au printemps.

Rome-avanguardie-street-art

La Garbatella est typiquement un de ces quartiers romains que le street art est en train de bouleverser et de rénover complètement. En effet ici la municipalité de Rome a même fait le choix de proposer récemment des bâtiments entiers à des street artists afin que ceux-ci les réhabilitent. Elle a notamment fait appelle au jeune artiste allemand Clemens Behr pour la décoration de la façade du bâtiment de l’entreprise de transports publics romaines ATAC.

À LIRE :   Invader, quand le street art devient un commerce

Pour les amateur de street art, il est facile d’y trouver un logement pour séjourner quelques jours (voir ici).

Mais à Rome le street art est présent dans bien d’autres quartiers. Il l’est particulièrement à Ostiense, par exemple. Dans ce quartier une grande œuvre collective de street art a pris forme grâce a une association très active pour la promotion du street art: Culturale999Contemporary. L’oeuvre achevée n’aura pas coûté un sous aux pouvoirs publics et aura réussi a réhabiliter tout un quartier. De quoi faire réfléchir…

Avanguardie Rome street art