Des burgers et des sex-toys chez Hot Buns à Copenhague


burgers et sex toys

A Copenhague, Hot Bun ouvre une boutique de sex-toys dans son restaurant de burgers.

Quel est le point commun entre un sex-toy et un burger ? Les deux nous font du bien. A l’heure où tous les concepts de restaurants au monde ont presque été épuisé, où l’on peut déguster un repas gastro qui coûte la moitié de notre salaire dans le noir complet, à l’heure où l’on peut prendre un café dans un bar où des chats totalement inconnus viennent squatter sur nos genoux, où l’on peut manger des fleurs, des insectes et même des graines sans que personne ne trouve à y redire, à l’heure où l’on peut même choisir de mélanger son whisky douze ans d’âge à de la coriandre et du pamplemousse et être félicité pour ça, comment peut-on être réellement étonné à l’annonce de l’ouverture d’une boutique de sex-toys qui jouxte la cuisine de burgers d’Hot Buns à Copenhague ? On ne peut définitivement pas. Espérons que la prochaine invention mêlera weed et cupcakes. Après tout, à Copenhague comme ailleurs, rien est impossible.

hot buns sex toy

 

Parce que nourriture et sexe font souvent bon ménage ou par pure stratégie commerciale, Mathias Kaer, propriétaire de Hot Buns, un établissement de burgers maison à Copenhague,  a décidé d’ouvrir une boutique de sex-toys et autres accessoires pour égayer vos nuits dans son restaurant. Il a expliqué au site The Local qu’il offrait cette nouvelle alternative à son menu classique car cela correspondait totalement aux attentes des clients, surtout le vendredi et samedi soir. Déjà, lors de l’ouverture, on avait pu deviné que le propriétaire était légèrement porté sur la chose au vu des uniformes des serveuses, très courts, trop sexy pour apporter des bons burgers aux clients.

La salle-très tamisée-de tous les plaisirs a été baptisée Fifty Shades of Play avec accessoires en tout genre que les clients peuvent admirer et même choisir pendant leurs repas (et vous aussi, sur leur compte Instagram, magique). Tout un concept de manger son burger au bacon en se demandant si les menottes en fourrures sont plus sexy que le gode michet fluo. Mais vu le penchant sexuel de la mini-boutique, elle ne sera ouvert qu’au petit matin ou très tard dans la nuit. Et puis, Mathias Kaer a pensé à tout en mettant en place des boutons « SOS » au cas où l’expérience sexo-culinaire tournerait mal.

 

hot buns sex toy