[ART] L’étrange et sombre univers du photographe Christian Hopkins

christian hopkins mort

Christian Hopkins : des photographies fascinantes et déroutantes

Le jeune photographe Christian Hopkins, âgé de 22 ans, vivant à Philadelphie, est un artiste plein de talent. On lui doit une série de photographies sombres dans leur représentation et dans leur inspiration mais accompagnées, pourtant, de nombreux effets de lumière. Références bibliques et mythologiques sont également les fers de lance du travail du jeune photographe.

christian hopkins mythologie

L’artiste nous propose de magnifiques autoportraits, dignes des plus grands surréalistes, retraçant un univers mystique, noir et emplit de désespoir, le désespoir de Christian Hopkins qui a réalisé ces autoportraits dans une des périodes sombre de son existence sous fond de dépression et d’envies suicidaires. 

christian hopkins suicide

« Je n’ai jamais été bon avec les mots. C’est pourquoi je prends des photos. » Christian Hopkins

L’art a été un moyen d’expression des tréfonds de son esprit durant cette période obscure pour lui. Cette catharsis par la photographie lui a permis de mettre une image sur ses pensées sinistres lui ouvrant ainsi une porte de sortie de ses ténèbres. Cette thérapie qu’est la photographie a été un moyen d’exorciser cette dépression qui l’a touché alors qu’il n’avait seulement 17 ans. Après quatre années de souffrance il a enfin réussi à refléter toute sa vulnérabilité dans ses photographies.

christian hopkins deathangel

On dit des yeux qu’ils sont le miroir de l’âme et dans le cas des autoportraits de Christian Hopkins on ne peut qu’adhérer à cette citation, la photographie faisant office de miroir sur sa dépression, sa solitude et son état léthargique.

christian hopkins miroir

Avec cette série de photos il s’engageait dans un combat mental avec lui-même. Une fois le combat bien entamé Hopkins avait l’intention de détruire tous les clichés. C’était sans compter sur un ami à lui qui avait sauvegardé les images et les a posté en ligne, espérant par là pouvoir aider d’autres personnes dans la même situation de dépression profonde.

christian hopkins squelette

Si Hopkins a toujours des « mauvais jours », la photographie lui a, selon ses dires, sauvé la vie.