Running Heroes : sport connecté, sport récompensé

running-heroes-nike-challenge

La start-up Running Heroes prend le coche du sport connecté et récompense ton activité sportive

Running Heroes c’est un nouvelle plate-forme ouverte en mars dernier, censé récompenser les coureurs. Son fondateur Boris Pourreau (non, c’est pas une blague), un ancien coureur, a décidé de suivre la tendance du sport connecté qui se fait de plus en plus courante chez les runners. Nike+, Runastic, Garmin, RunKeeper, Strava, et MapMyRun font partis de ces marques qui ont développé les accessoires de sport connectés et sont en partenariat avec Running Heroes.

garmin-watch

Mais comment ça marche ? C’est très simple à comprendre. En gros, il suffit au coureur d’avoir un des accessoires connectés ou une des appli associées à Running Heroes, de se connecter sur le site après sa course, et un algorithme transforme les données collectées lors de l’effort en points. Ces points donnent accès à des réductions sur les marques partenaires.

running-heroes-runastic-app

Pour son créateur, Boris Pourreau (running joke), Running Heroes est un bon moyen de récompenser l’activité sportive, et surtout d’encourager les amateurs à se lancer et les débutants à poursuivre leur efforts. Mais ne soyons pas naïfs, ce n’est pas non plus le Père Noël. Au final, les points accumulés par les runners permettent seulement d’avoir accès à des réductions sur les marques, dans un stock limité. Il n’y a pas de « cadeau » à proprement dit. Oui, toi qui te disait : « Génial, je vais faire du sport, et gagner une paire de pompes ! ». Non, non, tu va juste être poussé à la consommation en découvrant que tu à 15euros de réduc sur ton dossard pour la course nature féminine La Vaucressonnaise. GE-NIAL ! De son côté, Runnig Heroes se fait un petit pourcentage sur les ventes des marques partenaires, et les marques partenaires se dégotent de nouveaux clients. Alors, qui est vraiment récompensé dans l’histoire ?

running-heroes-reduction-adidas

Bon, on ne peut pas non plus leur jeter la pierre, c’est un moyen comme un autre de faire de l’argent en prêchant la bonne parole, et un petit pourcentage sur une paire d’Adidas peut toujours faire plaisir. En tout cas, Running Heroes se porte bien puisque depuis son ouverture en mars dernier la start-up compte déjà un millier d’utilisateurs. Elle cherche aujourd’hui d’autres partenaires et devrait s’étendre à d’autres sports comme le cyclisme, la randonnée, ou la natation.

running-heroes-nike-challenge-femmes

Bref, chez Open Minded on t’en parle mais on n’en n’a rien à secouer parce qu’on ne s’en servira jamais. Ici c’est NO SPORT, farniente est le mot d’ordre !