5 façons pour être sur de rester improductif quand on est fatigué

5-façons-improductif-travail

Au final être improductif  au boulot c’est un vrai métier !

Tiens tiens c’est vendredi, il est 10h, ce qui sous-entend que dans même pas 8h (oui chez Open Minded on a des horaires de branleurs), c’est le week-end. Le St-Graal que tu attends en souffrant en silence depuis le lundi. Qui plus est hier tu t’es fait avoir par tes potes. Tu sais le fameux verre à 21h et après tu rentres qui se termine  finalement en boîte. Qui plus est jusqu’à 6h du mat’ à danser sur une table complètement déchiré avec une fille/un homme/un ladyboy (on juge pas hein on est « Open Minded ») que tu ne toucherais même pas avec un bâton si tu n’avais pas abusé de la Poliakov. Mais voilà après tes 3 heures de sommeil, tu te lèves avec une gueule de bois qui ferait passer Pinocchio pour un vrai p’tit garçon (non c’est pas de nous mais d’Orelsan, on a pas autant de talent voyons) et tu te mets en route pour le travail. Bon évidemment tu n’oublies pas de te débarrasser de ta conquête de la soirée. Tu te retrouves enfin seul dans le métro et pendant que tu écoutes du Henri Salvador (vu le mal de crâne tu peux rien écouter d’autres), tu réalises enfin que ta journée va être très très très longue. Bon!!!  entrecoupé par les stops du métro qui te filent une belle envie de vomir, tu te dis que quitte à être improductif autant l’être à fond. Eh bien tu tombes bien car on va te filer quelques astuces pour être sur de rien foutre.

 

 

  •  Trouve toi un endroit plus agréable que ton minable bureau et sa chaise aussi confortable qu’un trajet en Autolib à 10. Tiens le pouf bien confortable de la salle de repos fera parfaitement l’affaire. A moitié endormi, il ne reste plus qu’à se mettre la dernière mixtape d’André Rieu que tu as gentiment emprunté à tes grands-parents. Si avec ça tu te réveilles pas le lendemain matin c’est qu’on ne comprend plus rien.
dormir-travail

 

  • Bon dormir direct en arrivant c’est peut-être un peu trop grillé. Alors si tu ne veux pas te faire virer, tu peux toujours lancer Facebook. Après avoir fait défiler ton actualité en remontant jusqu’à il y a une semaine et avoir lu toutes les publications de ton site préféré, Open Minded, tu tombes sur la photo de Hugues Dupont. Tu sais le mec chelou qui était dans la même classe que toi de la 4ème à la Seconde. De là tu commences forcément à regarder ses photos. Et là tu découvres qu’il sort avec Sophie Teyssier, la fille moche et geek de ton collège et par la même occasion qu’elle s’est embellie. Ainsi de suite jusqu’à ce que tu aies fait les ¾ de ton ancien collège-lycée. Eh puis tu en profites de reprendre contact avec des anciens potes. Eh voilà déjà 3h de perdu.
facebook
  • Autre site pratique pour se perdre et par la même occasion faire passer le temps à la vitesse de la lumière : YOU…TUBE (tu pensais à quoi d’autre?). Entre les clips nostalgiques, les sketchs, les vidéos d’animaux débiles, les zappings… Ouais enfin tout les moyens sont bons pour perdre du temps. Par contre tu n’en sortiras certainement pas grandi intellectuellement.
youtube

 

 

  • L’heure du déjeuner arrivée, la meilleure solution pour être sûr de ne rien faire l’après-midi est encore un bon repas bien lourd. Si les classiques de gros comme Mc Do, le Kebab, KFC, Pizza hut etc. fonctionnent très bien, tu peux aussi faire le bon franchouillard. Avec par exemple une choucroute ou un cassoulet, le tout dégusté avec une bonne pinte (et plus si affinité). Et là vous êtes sur de vous transformer en l’antithèse du stakhanoviste.
grosse-bouffe

 

 

  • Pour faire passer le temps, on oublie trop souvent les jeux ! Oublie ton solitaire ou ta dame de pique et testes par exemple les jeux du moment comme 2048 et Candy Crush. A la fois prise tête et addictif impossible de lâcher l’affaire. Si tu veux vraiment un jeu qui te prendra plus que l’après-midi essaye Ouverture Facile mais on se tient pas responsable d’un éventuel pétage de câble voire d’un suicide.
jouer-travail