Boyhood où l’ambition trop grande de Richard Linklater ?


boyhood-jason-mason-enfant

Boyhood : un film au concept écrasant

Dernier  film de Richard Linklater, met en scène Ellar Coltrane, Patricia Arquette, Ethan Hawke et sa propre fille Loreilei Linklater.

Le concept est simple mais pas moins original ; Le film réuni une fois par an les même acteurs durant 12 années, ainsi il nous dévoile l’évolution personnelle de chacun et de la famille qu’ils incarnent ensembles, le tout à travers les yeux du jeune Mason de ses 6 ans jusqu’à sa majorité.

Dans les grandes lignes l’idée est de raconter l’histoire de cette famille dont les parents vivent séparés, avec sont lots de bons moments comme de mauvais, un beau père violent, un déménagement …. Bref, tous les aléas qui peuvent rythmer une vie.
Il s’agit aussi  d’une narration du temps qui passe, et de la métamorphose, aussi bien physique que morale.
Cependant il faut rappeler qu’il s’agit d’une fiction, et pose la question de la finalité que sert ce protocole ?

boyhood-Jason-mason

Pour ce qui est du film en lui-même,  l’ambition de Linklater se heurte à différents problèmes :
Malgré ce concept intriguant et hors du commun, il en ressort un film long (tellement long que sa propre fille lui demandera s’il est possible de faire mourir son personnage à 12 ans),  sans réel scénario, se rapprochant presque d’un style documentaire avec les banalités de séries d’ados sur fond de musique lourde et inutile.

En revanche il faut bien avouer que Linklater a su bien s’en sortir à travers les différents drames de la vie de ce jeune mason, arrachant quelques larmes aux plus sensibles mais est-ce bien suffisant pour constituer un film à part entière ?
Saluons tout de même le concept originaledommage  que le film ne soit pas à la hauteur de cette ambition.
Concept qui semble avoir pris une place trop grande et étouffer ce qui aurait pu être une véritable œuvre artistique.