David Lynch, le touche à tout, se met au sport

david lynch live the process

Le cinéaste David Lynch lance sa ligne de vêtements de sport

David Lynch est un vrai touche à tout. Après avoir fait une carrière de cinéaste, il s’est attaqué à la peinture, à la photographie et à la musique, alors il n’est pas étonnant de le retrouver, maintenant, en tant que créateur de mode.

Sortir une collection de vêtements de sport : David Lynch trouve là de quoi compléter son étonnant palmarès. Le réalisateur d’Elephant Man, Blue Velvet, Twin Peaks ou encore Mulholland Drive, surprend une fois de plus par ses choix.

Depuis 2006 et l’échec retentissant d’Inland Empire, il a mis sa carrière de cinéaste entre parenthèses afin de se consacrer à d’autres pans artistiques. En 2007, il expose, d’ailleurs,  ses peintures dans la collection appelée The Air Is on Fire. Depuis, son élan artistique perdure et le réalisateur s’essaie à l’art sous toutes ses formes : peinture, aquarelle, sculpture, photographie, lithographie etc. Récompensé au cinéma comme pour sa peinture (il a reçu le prix d’art moderne Goslar Kaiserring pour l’ensemble de sa carrière), le cinéaste semble avoir trouvé d’autres perspectives.

Ne s’arrêtant pas là, en 2011, David Lynch s’est lancé dans la musique en sortant son premier album Crazy Clown Time.

Et aujourd’hui, David Lynch sort, en partenariat avec Live The Process, une collection-capsule de vêtements de sport pour femme. Une ligne à destination des adeptes du yoga et de la relaxation.

david lynch collection short

David Lynch s’est lui-même rallié, depuis des années, au mouvement de la méditation transcendantale. Une partie des fonds récoltés via la vente des modèles de la collection seront d’ailleurs reversés à la Fondation David Lynch qui a pour but de promouvoir l’apprentissage de la méditation transcendantale dans les écoles touchées par la violence. Toutefois, cette technique de relaxation est considérée par certains pays et associations comme une secte.

La collection risque donc de faire parler d’elle, plus par son caractère sulfureux d’affiliation à la méditation transcendantale que par la qualité des modèles. En effet, ces derniers sont dans des teintes de pastel avec des imprimés fleuries, rien d’exceptionnel donc, enfin si : le prix est conséquent. Il faudra compter 105 dollars pour une brassière, soit environ 78 euros, ou 170 dollars pour les leggings (126€). Mettre autant d’argent dans une tenue destinée à être recouverte de sueur n’est pas forcément ce à quoi l’on penserait en premier. Mais, l’estampillage David Lynch fait toujours son effet et cette collection sera très certainement trouver son public.

Un style novateur et onirique, voilà qui définit bien l’univers de David Lynch. Et pour ce qui est de l’innovation on peut dire que le contrat est rempli, David Lynch lançant une ligne de vêtements de sport, on ne s’y attendait vraiment pas pour le coup.