Renault contraint de retirer sa pub sexiste pour la nouvelle Twingo

Youtube Follow Openminded

renault carte sexiste pub twingo

Les femmes ne savent pas se garer : face à ce constat Renault a sa solution

La filiale Renault Belgique a décidé de jouer sur le cliché des femmes au volant dans sa nouvelle campagne publicitaire. Le concept proposé par la marque est simple, les femmes se garent n’importe où et n’ont souvent pas de quoi écrire un petit mot à glisser sur le pare-brise, eh bien Renault leur propose un petit carton avec un message d’excuse lorsqu’elles sont mal garées (bien sûr Renault avait prévu le paquet de petits mots).

«Nous les femmes, nous avons tendance à improviser quand nous ne trouvons pas de place de parking. C’est pourquoi la nouvelle Renault Twingo vous offre l’option « Désolé de m’être garée là ». Des petites cartes qui vous font passer pour une fille sympa, même quand vous êtes mal garée.»

Cette campagne, composée de plusieurs spots vidéos visait à exagérer à outrance les stéréotypes sur la conduite féminine et à jouer sur les clichés liés aux campagnes publicitaires automobiles souvent misogynes. Renault espérait ainsi créer le buzz, décryptage d’un flop.

Le succès escompté par la marque au losange n’a pas été au rendez-vous. Dès la sortie du spot, que les médias se sont empressés de relayer, les commentaires virulents sur Twitter ont eu raison de cette publicité. Renault, face à ses réactions négatives jugeant que la marque était allée trop loin avec son concept publicitaire, a immédiatement retiré de la toile la vidéo et plus aucunes allusions aux messages pour pare-brise ne sont présentes sur le site de la marque.

renault twinge excuse pub

Le spot destiné à être diffusé en Belgique et au Luxembourg, serait sans doute bien passé s’il n’avait pas été relayé en France où se genre de clichés ne plaisent jamais. Renault aurait tout de même pu persévérer plus longtemps en imposant ses choix de miser sur le second degré.

Tout était pourtant réuni pour comprendre qu’il s’agissait d’humour et non pas de misogynie poussée à l’extrême : la voix-off volontairement niaise, la jeune femme qui se gare sur un rond-point (d’accord certaines femmes ne sont pas très douées quand il s’agit d’effectuer un créneau mais là ça reste dans le domaine du fantasque) une serviette hygiénique pour faire office de papier et le rouge à lèvres en guise de crayon. Visiblement tout le monde n’a pas le sens de l’humour Renault.

Bon puisque les petits mots d’excuses Renault ne sont plus disponibles il va falloir vérifier si rouge à lèvres et serviettes hygiéniques sont dans nos sacs.

renault twingo pub sexiste excuse