Dope DOD, les hollandais les plus barges du game

 dope dod

Le hip-hop sauvage et déjanté de Dope DOD

Wesh wesh yo ! Bien ou quoi la famille ? T’étais en manque de vibe? Et bien sèche tes larmes faget, nous revoilà une fois plus avec du gros son qui s’en va faire saigner du nez ton ipod déjà à deux doigts de clamser !
Aujourd’hui on vous propose de découvrir, ou re-découvrir pour les narvalos « OG » qui n’ont plus rien à apprendre, un groupe de fou furieux tout droit débarqué du pays de la weed et des putes. Non pas la France, l’autre, la Hollande . Mesdames et messieurs : DOPE DOD.

dope dod crew

Ces trois narvalos répondent au doux nom de groupe de Dope DOD. Tout droit débarqués de Groningue, dans le nord des Pays-Bas ils pratiquent un rap violent, tenté d’influences tirées de la grime anglaise et du hip-hop hardcore des années 90 à la KRS One ou Public Ennemy.
En 2011, ils sortent le clip « What’s Happened » issu de leur premier projet intitulé Branded. C’est véritablement le son (et le clip) qui fera parler d’eux et les propulsera au devant de la scène. Un flow nerveux et déjanté, une prode qui tabasse et surtout un clip ultra lourd ! Sortit il y a maintenant 3 ans le clip cumule actuellement plus de 14 millions de vues sur internet.

Après une tourné mondiale des plus grands festivals en tout genre (Rock en Scène; K-live,Eurokéennes, Dour…) , les 3 mcs (Skits Vicious, Dopey Rotten, Jay Reaper) et leur Dj  (Dr. Diggles) remettent le couvert avec un second album intitulé Da roach (le cafard en anglais). Pourquoi le cafard ?  » On a choisit ce titre car le cafard c’est la seule créature sur terre capable de survivre à une catastrophe nucléaire. Notre album va devenir un classique et notre musique survivra« . Voilà.
Ce deuxième album sort sur le label Duck Down Records et on peut y retrouver des têtes comme Redman, Kool Keith, Onyx ou encore Sean Price sur ce très bon morceau :

La page et le site officiel vous attendent bien sur pour de plus amples informations !