La campagne poignante d’Amnesty International

amnesty international iggy pop

Torture d’Iggy Pop et Karl Lagerfeld au nom d’Amnesty International

Quand on te parle de torture, tu imagines encore certaines scènes de séries à la 24h Chrono. Pour toi la torture est un concept révolu, plus tellement pratiqué dans notre société. Malheureusement ce n’est pas le cas, la torture est belle et bien présente, et Amnesty International Belgique est là pour nous le rappeler.

L’ONG revient en force avec une nouvelle campagne mondiale de sensibilisation et de lutte contre la torture. Cette pratique est malheureusement encore bien présente dans de nombreux pays, que ce soit sur des hommes, des femmes ou des enfants. Ces pratiques se traduisent par des brûlures, des privations de sommeils, des simulacres d’exécutions et j’en passe. La torture est un acte illégale qui arrive pourtant quotidiennement. Une étude démontre que sur 21 000 personnes habitants 21 pays différents près de la moitié (44%) craignent d’être torturées en cas d’arrestation.

Pour combattre cette pratique, Amnesty International lance une campagne à l’humour noir, et Open Minded dis oui! On peut retrouver 3 visuels avec à chaque fois la même phrase « “Torturez un homme et il vous racontera n’importe quoi”. L’ONG souhait en effet montrer que la torture est une pratique contre-productive étant donné que la personne dirait n’importe quoi pour cesser la douleur.

amnesty international

On pourra voir sur chaque visuel des personnalités recouvertes d’hématomes et de cicatrices. Le premier visuel est ni plus ni moins le fameux chanteur de rock américain Iggy Pop faisant l’apologie absurde de cette nullité de Justin Bieber qui serait le futur du rock’n’roll. Sur un autre, on peut apercevoir le Dalaï-Lama affirmant que sans Rolex à 50 ans on a raté sa vie, big up à Jacques Séguéla. Enfin la dernière représente Karl Lagerfeld avec comme citation « Le sommet de l’élégance, c’est la chemise hawaïenne et les tongs ».

Bon très clairement le jour où tu croises Iggy Pop en train de prendre une pinte avec Justin Bieber et Karl Lagerfeld avec un bob et des tongs, tu as le droit de te suicider. Bref une campagne poignante. L’utilisation du second degré et de l’humour est toujours aussi efficace. Amnesty International arrive à sensibiliser le grand public, c’est une belle réussite de leurs parts.

amnesty international Karl lagerfeld