[PREMIERE] Manganas Garden, l’été en musique.

manganas garden coverLa Suède ne fait pas que dans les meubles, preuve en est avec Manganas Garden.

Waw ! Ça commençait à faire longtemps que je n’en avais pas eu pour venir vous parler musique. Partiels, rencontres sportives et autres délires chronophages ont fait que l’équipe de 10 Tracks Per Week s’est retrouvée coincée dans la masse de délais. Plus d’album du jour pour le moment mais, une fois toutes ces histoires réglées, on sera bel et bien de retour pour soigner vos tympans à grands renforts de releases en tous genres.
Aujourd’hui, direction la Suède, pays de têtes blondes et de femmes – pour certains – de rêves, monarchie constitutionnelle à l’origine des fameuses étagères expedit (que la firme au deux couleurs veut d’ailleurs supprimer alors qu’on y cale ses galettes noires depuis un bail…boulets..) et de tous ces meubles qu’on ne peut monter qu’une fois.

La scène musicale de ce pays ne se limite pas aux conneries de l’Eurovision et possède aussi une belle scène funk imprégnée de la disco des 70’s et du VRAI R&B ricain des 80’s avec des groupes comme Archipelago, Skogsrå ou encore Manganas (prononcez Mun-gan-us) Garden qui sont à quelques heures de releaser un EP qu’on vous a ramené en avant première chez Opn.

EP [Cover]

La vie du groupe commence en 2011 avec le projet Sunny Youth de Tom Serner qui sera rejoint deux ans plus tard par les membres d’autres groupes. La petite clique commence à produire ensemble sans changement de nom. Vient ensuite une soirée chez la famille Manganas, et plus précisément dans leur jardin, le groupe discute et fini par aller demander à Mme Manganas s’ils peuvent utiliser son nom de famille.
Les Manganas Garden prennent vie et le groupe commence alors immédiatement à jouer en live et s’attire rapidement l’intérêt des clubs suédois. De quoi les motiver à enregistrer leur premier single « Electricity » qui a fait chavirer les bloggare et n’a pas tarder à traverser les frontières de notre belle (?) Europe grâce à toutes ces chaînes YouTube plus ou moins recherchées.

Un son aux airs entraînants, groovy et funky avec un côté estival qui vaut donc aux 5 potes de se faire remarquer mais aussi de les motiver à garder la même recette pour la suite, une sorte de moins c’est mieux qui s’installe dans les nouvelles productions du groupe. Ils vont même pousser le truc beaucoup plus loin en n’utilisant qu’un téléphone pour enregistrer les maquettes avant de les retravailler. Une démarche à la limite d’un altermondialisme musical qui ne les empêche pas de faire sonner une certaine pointe de funk dans leurs recherches et de me rappeler constamment mes aller/retour entre le collège et la maison avec les premiers morceaux des Arctic Monkeys.

En quelques mots, et je cite le chanteur du groupe : « Si la joie et la satisfaction faisaient un son, ce serait la musique que contient notre premier EP« .

Trop de teasing pour cet EP qu’on ne fait qu’évoquer depuis le début de l’article. Manganas Garden sort demain mais on est contents de vous le proposer en avant première sur OPN.

Sally se pointe avec ce petit riff de guitare qui vous tire du lit avec l’espoir qu’il fasse beau et le reste du groupe fait le taff avec ses lignes de basses signées Oliver Ganslandt qui nous accompagnent tout au long de l’EP. Après cette secousse, Day By Day marque une pause avant ce fameux Electricity qui n’a de cesse de me rappeler la voix d’Alex Turner. Allow Summer reste toujours aussi entrainant et montre qu’avec le moins c’est mieux on peut faire de belles choses. On s’achève ensuite avec In The Mood clôture d’album avec ses allures de single à la cool. Je sais pas si tu sens l’été dans tes narines mais je crois bien que tes tympans sont dedans.

Toute cette release sort demain chez Yunizon Records et sera, bien évidemment, disponible chez tous les bons dealers de sons, j’ai nommé iTunes et Soundcloud.

×××××××××××

Manganas Garden : Facebook | Soundcloud
Yunizon Records: Facebook | Soundcloud

pieral