Tapis magique en terre Marocaine par Miguel Chevalier

tapis-couv

Miguel Chevalier te fait voler sur son tapis volant au cœur d’un monde psychédélique

 

Alors est-ce que tu sais voler jeune junkie de beauté ? Non et pourtant à chaque dose d’art ton esprit cotonneux se sent de plus en plus apte à prendre son envol. Mais pour l’heure avant de prendre un express vers le 7ème ciel, il est temps de parler came, dose et perfusion. On va parler produit, donc visse ton arrière train sur ta chaise et c’est parti pour de la beauté version 1001 nuits.

En effet, car cette fois ci le game t’emmène  au Maroc, pays du chameau et de notre Jamel Debbouze. Pour découvrir une œuvre d’art inspiré de l’art islamique traditionnel, en particulier des mosaïques et des tapis.

À l’occasion des Journées du Patrimoine de Casablanca, du 1er au 6 avril, toute la population était invitée à fouler le sol « magique » de l’ancienne église du Sacré-Cœur, imaginé et créé par Miguel Chevalier. Cela ce passe effectivement dans une église, mais rassure-toi ne fais pas ton catho effarouché (c’est un lieu de culte etc) car l’église du Sacré-Cœur est aujourd’hui désacralisée, l’endroit est désormais un espace culturel qui accueille des expositions et des manifestations culturelles telles que celle de Miguel Chevalier. Bien que les tapis magiques de ce dernier soient une grande première.

« Mais pourquoi tapis magique ? » me diras-tu, eh bien tout simplement parce que cette installation virtuelle interactive est un tapis géant recouvrant le sol entier de l’église. Il s’inspire de l’art islamique traditionnel, ce monde de couleurs et de formes en mouvement, qui nous invite dans l’univers magique des nuits d’Arabie et des tapis volants (bien que celui de l’expo ne vole pas,lui), avec en fond sonore la musique de Michel Redolfi.

En résumé des images abstraites, voire kaléidoscopiques, se sont animées sous les pas des petits et des grands venus découvrir cette exposition originale et féérique.

 

Voilà l’événement en quelque images et vidéo :

eglise tapis