Photos émotionnelles, l’expérience humaine dans toute sa beauté

Youtube Follow Openminded

revolution-china

Envie de voyager, cette fois plonge dans des photos émotionnelles qui te ferons dériver du sourire aux larmes.

La fin de semaine est là est soudain l’envie de prendre un billet pour t’amener dans une contrée lointaine, devant la plage les doigts de pieds en éventail avec une petite marguarita. Ah ça c’est sur ça fait plus rêver que les pluie acide, dans la zone industrielle de Dunkerque (hein biloute!). Bon après le banquier a fait une syncope la dernière fois que tu lui demandé un bonus, et comme dans beaucoup de situation à la Mission Impossible, le protocole sera une fois de plus les doigts de pied en éventail mais dans le canapé avec tes chips, coca. Bon tu me dira ce programme n’est pas très alléchant, bien que les chips et le coca fassent partie des régimes diététiques par excellence avec le KFC et le Mc Do.

Cependant jeune padawan, j’ai la solution à l’écran noir de ton salon, une sélection des photos les plus puissantes en matière d’émotion. L’émotion c’est évidemment ce qui manque dans ton salon mon petit narvalo. Oui c’est bien beau tous ça mais l’écran qui te déverse les aventures des Marseillais à Rio (je préfère m’abstenir de te citer les diverses absurdités niveau « bisous de moi » et autre « ma vie » crier par ces indigènes), c’est sur que niveau tension émotionnel tu es à la limite de l’arrêt cardiaque, mais pour de la pure pas de la siliconées les photos qui vont suivre seront je pense plus adéquate. La télé et autre programme très informatives de téléréalité qui emprisonne ton cerveau, qui lui aurait bien besoin d’un coup de febreze afin de respirer autre chose que de la junk food.

Aller petit moment d’évasion, quelque larmes, quelques sourire sous un petit son comme « behind blue eyes » de Limp Bizkit et un super moment de pur émotion vous attends. Enjoy

sacrifice-love poor-fashion mineur military-death love-war human-tiger grown-up-fast goth-black-child bus-mini-bus animal-love

 

Pour ceux qui en veulent plus en voilà d’autre ici