Coup de pinceau chirurgical by Adam Martinakis

cube-matrix

Destructuration à la Frankenstein par Adam Martinakis

Daily art du jour, jeune apprenti de la beauté. Votre dealeur vient encore à vous avec du lourd. Qui aime la peinture digitale ? Les formes à la fois surréalistes et s’approchant le plus près d’une certaine réalité ? Accrochez-vous à vos pinceaux, je retire l’escabeau. Le show commence et cette fois, il s’agit d’un artiste Greco-polonais, du nom de Adam Martinakis. Cet artiste est un véritable génie de la peinture digitale.

Faisons donc connaissance avec cet artiste de la tablette. Au commencement, il étudia l’architecture d’intérieur, les arts décoratifs et le design industriel. C’est depuis les années 2000 qu’il travaille l’expérimentation sur ordinateur pour générer des médias visuels de ouf (image numérique 3D, animation, vidéo numérique, les nouveaux médias quoi). Son travail étant reconnu, il enseigne les arts numériques, la conception graphique, le design d’intérieur ou encore le design à la céramique dans de nombreux instituts d’art.

Actuellement ,ce membre émérite de nombreux instituts d’art, dont la Chambre des Beaux-Arts grec, réalise des sculptures numériques hors de ce monde de chiffres. Chaque rendu de l’artiste donne l’ impression d’être vivant, avec des représentations surréalistes de forme humaine. Une pièce après l’autre, cet artiste parvient à transmettre un sentiment de fascination notamment pour la fragmentation. Malgré que les structures semblent avoir une allure métallique, leur représentation par un ensemble de nombreuse petite chose font qu’elles paraissent également délicates. Beaucoup de sculptures de Martinakis sont en fait segmentés.

Originellement il fut inspiré par Frankenstein, d’où la réalisation de belles créatures qui ont été reconstituées. L’artiste présente une interprétation visuelle de la condition humaine avec une recherche constante de but. Il explore souvent la forme humaine en déconstruisant par strates et forme la structure humaine par couche de ce qui ressemble à des veines, disposé de façon successive. En effet, dans une de ses réalisations intitulé Golden Boy, l’apposition successif de stries d’or, donnant un effet d’éclaboussure de peinture durcis ou peut être de fils, sont configuré pour donner la forme d’un jeune garçon (impressionnant n’est ce pas!).

La variété d’Adam Martinakis, au niveau des médias visuels générés par ordinateur, sont issues  des thèmes autour de l’organique et du numérique. Décrit comme un mélange de surréalisme et du futurisme, son travail combine art, philosophie et science pour créer des œuvres d’art qui sont des véritables déclarations sur la condition humaine. Enjoy

cible collision confusion dollars face-dos fissure fracture last-kiss Golden_Boy magma illusion planète running The_remains_of_a_memory