Maman j’ai perdu l’avion

Youtube Follow Openminded

Y-A-T-IL-Un-Pilote-Dans-L-Avion

Vous avez adorez « il y a t’il un pilote dans l’avion ? » voici « il est où l’avion ? »

Après Big Mango c’est au tour du Boeing Malaisien de disparaître d’un coup de baguette magique. Plus rapide qu’Usain Bolt, plus fort que David Copperfield, Malaysia Airlines ou l’Art de voler et de se paumer, a causé un malaise deux jours après la disparition du vol MH370.

Le mystère reste entier, voilà les titres de la presse internationale sur cette disparition qui en a secoué plus d’un. Houdini avait déjà testé l’enchainement au fond d’un bassin d’eau. Mais là, Malaysia Airlines repousse les limites de la magie en perdant un Boeing 777. Petit joujou d’une envergure de 64,8 m et d’environ 300 tonnes n’est pas le genre de petit porte clé que vous auriez pu égarer malencontreusement dans votre frigo. L’exploit n’en est que plus impressionnant (la performance mérite une médaille).

Cela dit à mesure que le temps passe, les conjectures se forment plus vite que les tweets après une twerk session de Miley Cyrus. Certains pensent que l’avion se serait désintégré (peut être une tentative d’aller sur la Lune), d’autres pensent tout simplement que le pilote a fait demi-tour parce qu’il avait oublier son chien et d’autres comme TF1 pensent que Boeing n’existe pas mais s’appelle « Boing » est a eu un problème de fiabilité (ce sont des génies).

 tf1 boing

Eh bien en fait, nous ne savons pas ce qu’il est réellement advenu de cet avion bien que des indices avancés par la CIA indiqueraient que l’avion aurait été détourné par un homme âgé de 75 ans à l’aide d’un coupe ongle. (Thèse démentie par Edward Snowden qui a vérifié lui même l’information en indiquant que c’était à l’aide d’un tire bouchon).

D’autres indices de la part des farceurs d’Australie qui avaient kidnappé Mango cette fois, et ces derniers parleraient en énigme à la Père Fourras. Cependant il y a trois mots qui sont sortis distinctement : Boeing, Antarctique et Jack Daniels.

 

Nous rappelons aux pilotes de Malaysia Airlines que l’abus d’alcool est accepté comme excuse mais pas pour la perte de l’avion, en espérant qu’ils soient tous sur la plage à Bally nous leur demandons d’au moins nous balancer un tweet entre deux cocktails. Peace

 Boeing pray