Illustrations lunaires en noir et blanc par StudioKxx

Illustrations book StudioKxx

StudioKxx Krzysztof Domaradzki, illustrations à coups de schlass

Avant de commencer, je tiens à remercier l’inventeur du Copier-Coller, sans qui l’écriture de cet article (et de ce nom, StudioKxx Krzysztof Domaradzki quoi) aurait été une véritable souffrance. Et, même si les illustrations en noir et blanc sont aussi belles qu’alambiquées, je déteste définitivement les noms polonais. Voilà.

Dans le registre des prénoms incompréhensibles (que l’on avait abandonné depuis pas mal de temps déjà avec Pawel Kuczynski et ses coups de pinceaux au délire ultra-réac’), on a la totale, avec l’auteur du bouquin polonais Gambit Wielopolskiego, nommé Adam Przechrzta (on vous laisse deviner quel est le nom du livre et celui de son auteur entre les deux. Limite on pourrait faire un jeu concours là-dessus, genre bien compliqué). Mais comme vous vous en doutez, la lecture, nous en art ça n’est pas trop notre trip (il n’y a qu’à voir comment on écrit…), ce qui donne ce constat là : Pourquoi on en vient à parler d’un truc que l’on n’a pas lu (faute de traducteur français-polonais) ? Une seule raison valable : l’illustrateur.

Krzysztof Domaradzki aka StudioKxx (bon, je n’ai rien contre les polonais, je tiens à le spécifier très explicitement, mais si le môme est dyslexique, comment il est censé faire pour retenir l’orthographe de son prénom ? Hein ?) n’en est pas à son premier coup d’essai en terme d’illustrations en tout genre. C’est donc sans surprise que l’on peut retrouver sur son site Internet de nombreuses petites perles en terme de dessinades (bah oui bah oui, pourquoi pas ?), avec un assez magnifique visu du jeu « The Last of Us » (une incontournable preuve que le jeu vidéo est un art qui se rapproche de plus en plus du cinéma). Voilà, ça c’était l’instant geek, maintenant je vais peut-être me recentrer un peu sur le sujet (ça serait sympa).

À LIRE :   Dernières images avant extinction des minorités ethniques de Sibérie

Bref, les illustrations, on le sait, peuvent être au moins  autant célèbres que l’histoire à laquelle elles sont affiliées. C’est notamment le cas des gravures du Faust de Goethe réalisées par Delacroix. Dans un même délire noir-et-blanc-tesque (okay, je devrais sans doute me calmer niveau néologisme), notre ami Krzysztof Domaradzki (qui est donc beaucoup moins mon ami une fois son nom tapé au clavier) joue avec les teintes, les formes, et à coups de noirâtres ou blanchâtres veineux aux aspects d’aquarelles, s’amuse à multiplier à l’infini notre potentiel imaginatif et contemplatif.

Dans une étrange ambiance donnant un aspect écorché au couteau, les œuvres se divisent au sein d’une seule, et qu’importe l’histoire écrite, celle illustrée a déjà sa propre identité, alambiqué et pleine de circonvolutions légères. « StudioKxx Krzysztof Domaradzki » se distingue dans son art opposant des personnages animaux ou humains, et se permet même de mettre une touche colorée de temps à autres, avec toujours autant de talent. Voici une petite sélection de ses illustrations, lunaires et symboliques, aussi sobres que pleines de vie :

GAMBIT Couverture StudioKxx

Adam Przechrzta StudioKxx Gambit Adam Przechrzta Gambit Illustrations book Gambit Illustrations Illustrations book Adam Przechrzta Illustrations book Gambit Wielopolskiego Adam Przechrzta Illustrations book Gambit Wielopolskiego Illustrations Gambit book Illustrations Gambit Illustrations noir & blanc

Impressionné par son travail (ou par le score qu’aurait fait son prénom dans une partie normale de Scrabble, au choix), son site se trouve ici et n’attend que vous !