Françoise Nielly, le pop art aux couteaux

Drawing Françoise Nielly

Portraits sous ecsta et pop art à la gouache par Françoise Nielly

La parisienne Françoise Nielly peint et vend ses tableaux et ses œuvres depuis de nombreuses années déjà. Ses portraits en mode « palette-knife », au pinacle du mélange entre harmonie et agressivité des couleurs, ont déjà impressionné leur beau monde, il était donc de bon ton de réaliser notre propre petite sélection parmi les créations de l’artiste. 

Oui, c’est vrai, on traite beaucoup de sujets avec des portraits, de la peintures, et un bordel innommable mais prolifique de couleurs qui font des formes par elles-mêmes sur ce blog. Il n’empêche que chaque artiste utilisant la peinture pour un portrait à sa particularité et sa manière de faire. Rems 182 te refaisait déjà le portrait avec ses mains transparentes en peinture, tandis que Max Petrone se spécialisait plus dans l’explosion totale de couleurs pour donner vie et sens à ses formes. En France aussi on est doué pour faire des portraits !

Françoise Nielly, elle, utilise la couleur pour tout : les formes, la vie, les expressions… Dans un souci de mise en lumière et de recherche complexe des ombres, son choix des couleurs, qu’elle applique à l’aide d’une palette (qui est à l’art ce qu’une truelle est au maçon. Bon, c’est peut-être un peu péjoratif, dit comme ça…), se fait dans l’harmonie des thèmes et des formes abordés.

Entre portraits et doubles ou triples portraits, il y a deux choses qui frappent l’œil, en tout cas le mien, si je puis me permettre (et c’est bien ce que je fais depuis quelques lignes déjà, ça tombe bien) : tout d’abord, puisque nous parlions d’yeux, il est nécessaire de faire une remarque sur l’ensemble des créations de l’artiste : la puissance et la force des visages exposés est concentrée exclusivement dans le regard intense des personnages mis en gouache (bah quoi, on dit bien « mis en scène » !). Par la différence entre l’arc-en-ciel des figures représentées qui donneraient presque une impression dégoulinante, et la présence et le réalisme presque envoûtant des pupilles qui te fixent, on obtient un lien fascinant, et presque frappant d’énergie entre l’oeuvre et le spectateur.

De plus, je m’aventurerai volontiers plus loin en mettant un doigt sur le petit côté pop art de ses peintures (certains visages ne sont en effet pas méconnus du grand public, je te laisserais les chercher, ils ne sont pas bien cachés non plus !). Peut-être choquerais-je certains esprits bien plus éclairés que le mien en décelant une petite touche de Liechtenstein ou de Warholl dans les créations qui vont suivre. Toujours est-il que Françoise Nielly représente le mélange de couleurs à merveille dans une suite de portraits à l’harmonie visuelle flirtant l’agressivité oculaire, dont 20 créations ont été sélectionnées pour vos petits yeux : 

Painting Drawing Painting Françoise Nielly Painting par Françoise Nielly painting-by-francoise-nielly Peinture Françoise Nielly Peinture pinceau Françoise Nielly Peinture Draw Françoise Nielly Draw Drawing Françoise Nielly Françoise Nielly double portrait Françoise Nielly Draw peinture Françoise Nielly Draw portrait Françoise Nielly Draw Françoise Nielly Drawing Françoise Nielly Painting Françoise Nielly portrait peinture Françoise Nielly portrait Françoise Nielly francoise-nielly Peinture

Viens voir l’ensemble de ses créations sur son site Internet, auquel tu peux accéder en cliquant ici ! Sinon (comment ça sinon ?) tu peux aller suivre ses news en likant son profil Facebook . Enfin bref, tu fais ce que tu veux après, hein (oui, cette phrase ne sert à rien).