Lettre ouverte à Stan Smith…

stan-smith-gisele-bundchen-adidas

“ Stan Smith, c’est bien toi ? T’as changé…”

Elle est de retour la mythique tennis d’Adidas. Jeudi dernier à la Gaité Lyrique, Adidas célébrait en grande pompe le come-back de sa  légendaire Stan Smith et depuis la toile est en effervescence. Ce qui nous inspire cette lettre ouverte :

 

A Paris, le 21.01.2014

Chère Stan Smith,

Je vais pour la première fois parler en mon nom et m’exprimer à la première personne car entre toi et moi c’est une grande histoire. De toi, j’aime tout : le minimalisme de tes lignes, la transparence dans tes perforations et ce côté “écolo” involontaire que tu revendiques à l’arrière. Moi, tu m’as sûrement aimé aussi car tu m’as laissé t’apprivoiser pendant des années et même quand je te maltraitais lors de foulées imprudentes, tu te montrais résistante. Mais je dois dire que je t’ai vu dans tous tes états aux pieds des passants dans la rue… J’ai vu ta carapace en cuir céder et j’ai vu des gens persister tellement ils t’aimaient. Socio-culturellement, tu es aussi un modèle car tous t’ont adopté : des danseurs de Mia que décrivait I AM à Marc Jacobs lors de son défilé, tu crées le grand écart et le fossé est significatif. Mais quand on est légendaire comme toi, qu’on est sortie des terrains de terre battue pour devenir la tennis du peuple, les frontières semblent être bien ouvertes. Dernièrement, tu t’es faite rare. Tu es partie pour mieux revenir. Comme une grande star au point culminant de sa carrière, tu as dû ressentir le besoin de prendre du recul et te recentrer sur toi-même. Et je dois te dire que tu m’as terriblement manqué pendant ce temps. Durant ton absence, d’autres ont bien essayé de te détrôner mais rien à faire, tu es unique ! Rentrée dans le Guiness des records en 1990 pour t’être écoulée à 22 millions d’exemplaires à travers le monde, personne ne pourrait d’ailleurs douter de ton authenticité. Bizarrement, tu as fait ton retour dernièrement et quelque chose a changé en toi… Je t’observe, t’analyse et comme je te connais par coeur, je sais que physiquement tu es la même. Qu’est ce qui peut donc te rendre si différente à mes yeux ? Ah oui, j’ai trouvé ! Tu as a l’air distante…  Financièrement mais pas seulement, tu es devenue moins abordable. Tu es revenue la semaine dernière en véritable star et tu as perdu un peu de cette saveur de simplicité qui te caractérise. Quand je pense à une basket pour faire le show, je pense à une Jordan par exemple mais pas à toi. Toi tu as su séduire en toute humilité par ce côté “ultra accessible de tous.” Et aujourd’hui, tu es déjà en rupture de stock au bout de quelques jours sur le e-shop de la marque. Comme je te connais et que tu me connais aussi, tu l’auras compris, tous ces mots sont les maux de mon incompréhension : à savoir, pourquoi tout le monde se prend en photo avec toi sur Instagram et moi, qui t’aime depuis toujours, je suis spectatrice ? J’ai vraisemblablement loupé le coche… et je suis en mal de toi.

À LIRE :   Staple t'apprend à voler avec sa nouvelle collec Flight Theory

Amèrement,

Sarata.

PS : J’espère ne pas t’avoir fait culpabiliser. Mais si c’est le cas, reviens moi vite et j’efface tout…

 

stan-smith-vintage

stan-smith-retour-lettre-ouverte

stan-smith-adidas