Devenez Nelson Mandela sur smartphone

Mandela en prison

« Madiba : le jeu » debarque sur ton smartphone

A la suite de la mort de Nelson Mandela le 5 décembre dernier, Rovio, le studio créateur notamment du célèbre Angry Birds, va sortir son prochain jeu sur smartphone « Madiba : le jeu » qui promet de faire des émules.

Fort de leurs plus de 150 millions d’euros de bénéfices en 2012 grâce à leur jeu Angry Birds, le studio Rovio a décidé de s’attaquer à un marché bien plus juteux pour son prochain jeu. La marque ELEVENPARIS avait déjà commencé à surfer sur le succès des produits dérivés sur Nelson Mandela qui font un carton en Afrique du Sud et partout dans le monde. Leur série de vêtements« back number » portée sur le football américain avait en effet été dotée d’une nouvelle recrue : un T-shirt 100% colombes en hommage à l’ancien prix Nobel.

Mandela

Nous restons donc dans la logique du buzz commercial chez Rovio. Le PDG Mikael Hed a annoncé lors d’une conférence de presse samedi dernier que le jeu, dont la sortie est prévue le 18 juillet prochain, jour de naissance de l’ancien président sud-africain,  présenterait une expérience digne d’une console next-gen.

Malgré les difficultés du projet, nous confirmons que le jeu sur la vie de Nelson Mandela sortira le 18 juillet prochain sur Androïd Market et App Store. Il devrait plaire aux fans de FPS, et proposera une nouvelle expérience digne des meilleurs jeux sur consoles. Mikael Hed

Pour réussir à enclencher le projet, le studio de développement a du se confronter à un défi de taille : convaincre la veuve et l’ex-femme de Nelson Mandela d’autoriser la sortie d’un tel jeu, et surtout de parvenir à un accord marketing entre elles. Graça Machel, la veuve de Madiba, et son ex-femme Winnie Madikizela-Mandela sont en effet dans une guerre de succession (pour savoir notamment qui prendra la tête de la famille Mandela).

Selon toute vraisemblance, Rovio serait donc parvenu à persuader les deux femmes de faire une entente commerciale au moins sur ce sujet, mais Mikael Hed n’a pas tenu à en dire plus à ce sujet. « Les discussions sont encore en cours, mais la sortie du jeu n’est absolument pas remise en question. »

Mikael Hed

Le projet d’apparence colossal devrait changer définitivement la donne dans le futur du jeu-vidéo. En parallèle du Casual Gaming qui se développe de plus en plus dans le monde (par Casual Gaming, nous entendons tout ce qui se rapporte aux jeux « simplifiés » pour tous les gamers occasionnels, du genre de ceux qui restent cantonnés à Candy Crush sur portable), les jeux sur smartphone deviennent l’avenir du jeu vidéo en terme d’économie. L’explosion du nombre de jeux de “casual gaming” est due notamment  à la technologie des tablettes et smartphones. Ainsi, avec presque un million d’applications chacun, les systèmes Androïd et iOS sont les maîtres absolus du marché du jeu sur portable, et ce ne sont pas les jeux à 70 euros des Xbox One et PS4 qui vont changer la donne.

À LIRE :   Les illustrations pop et décalées de Matt Gondek

Dans « Madiba : la vie », vous allez donc incarner Nelson Mandela dans deux grandes aventures principales, qui ont pour unique but la présidence de l’Afrique du Sud et la fin de l’apartheid. Au programme donc, il faudra tout d’abord diriger la branche militaire de l’ANC (le Congrès National Africain interdit en Afrique du Sud à partir de 1960) et organiser sabotages et actions terrorristes contre les installations militaires du pays, dans une ambiance alternant stratégie et FPS à la Modern Warfare.

La grosse partie du jeu arrive en suite : vous allez devoir tout faire pour vous enfuir de la prison Robben Island, avec une particularité « nécessaire pour le gameplay », selon Mikael Hed : « Chaque heure passée à échouer face à vos tentatives de vous échapper sera égal à un an dans la vie de Nelson Mandela. Vous avez donc 27 ans pour vous enfuir de Robben Island, et changer le cours de l’histoire en faisant gagner du temps de liberté à Madiba. »

Et, pour améliorer la durée de vie du jeu (qui devrait faire au bas mot bien plus d’une cinquantaine d’heures, de quoi exploser de nombreuses fois votre batterie d’IPhone), une quête supplémentaire est déjà prévue et en cours de développement, cependant aucune information supplémentaire quant au contenu de cette extension n’est sortie de la conférence.

Aucun prix n’est fixé pour le moment, et aucune information n’a été divulgué lors de la conférence, cependant « Madiba : le jeu » sera payant sur les deux plateformes de téléchargement.

S’il est vrai que le jeu peut être un succès marketing retentissant, nous pouvons néanmoins nous poser la question de la légitimité d’un jeu vidéo sur Nelson Mandela.

Dans le même ordre de mesure, imaginez un peu une ligne de vêtements et de produits dérivés avec le visage de l’Abbé Pierre sortant en France. Jusqu’où la récupération marketing et assez malsaine d’une légende de la paix ira-t-elle ?

La concierge est dans l’escalier.