Le quart d’heure électro/pop avec My Summer Bee

my_summer_bee_photo_courti-2

On a échangé quelques mots avec le groupe My Summer Bee.  Après un clip acidulé et leur show électrique à l’International, nous devions en savoir plus sur la nouvelle sensation électro/pop.

Petite entrevue avec My Summer Bee

« My Summer Bee n’est pas la sensation de l’été. C’est celle des étés passés et à venir ». L’hiver qu’est-ce que vous faites, vous hibernez ?

(rires) Non en fait, nous préparons l’Été et surtout nos prochains projets.

 

A votre  avis, de quoi se sont inspirés  Timothée Callec  et Charlotte Lebrun pour faire le clip de Figurine ?

Tout est venu de leur imaginaire. Ils ont fait leur proposition, ils ont tourné puis monté le clip seuls. Nous ne sommes pas intervenus dans le processus de création sauf Joy et Seb qui figurent dans le clip. Nous avons donné notre avis sur des détails en post-production mais globalement, ils sont allés au bout de leurs idées très librement et nous sommes très contents de cette vidéo.

 

 

Mistery Boy est très folk mais Figure sonne très pop, entre ces deux univers vos coeurs balancent ?

Mistery Boy est l’un des premiers morceaux que nous avons composé. Nous l’avons produit rapidement. Le clip que tu as du voir sur Youtube, nous l’avons tourné au retour de Paris avec Joy (la chanteuse). Par la suite, nous avons composé pas mal de titres plutôt électro/pop. Un an sépare ce titre et Figurine et c’est pendant cette période que nous avons décidé de recentrer notre propos sur ce côte électro/pop; Mistery Boy est devenu anecdotique. Nous avions dans l’idée de le réorchestrer dans l’esprit My Summer Bee actuel. C’est en cours. Pour ce qui est du côté folk, nous le reprendrons sûrement un jour mais ce ne sera pas avec My Summer Bee.

Toutefois, nous restons très fiers de Mistery Boy.

 

Que ressentez-vous sur scène ?

Plutôt bien, on commence à trouver nos marques en fait. Les rôles sur scène sont de plus en plus précis. Nous avons une formation scénique intéressante qui nous permet d’échanger des regards entre nous, de faire circuler l’énergie. Et surtout, cette forme scénique qui est la notre nous permet de beaucoup interagir avec le public grâce aux deux chanteurs devant.

À LIRE :   A night with... Tensnake, Clement Meyer, Stephan & Tibo'z @ Showcase

Lors de notre dernier concert à l’International, nous avons du adapter cette formation à la scène et ça fonctionnait tout aussi bien.

my_summer_bee_photo_courti-6

Quelle est la chose la plus folle qu vous soit arrivée sur scène ?

Avec Seb j’avais fait une date dans un bar dans la Manche. Nous étions cernés par la bière. J’étais à la guitare et j’avais mes pédales avec moi; forcément elles ont fini par être baignées dans la bière, c’était très rock’n’roll. Le public était rond comme une queue de pelle et il y avait un gars qui voulait absolument chanter à la place de Seb. Il passait son temps à lui prendre son micro pour crier dedans, Seb le lui reprenait et ainsi de suite pendant une heure.

L’ambiance est montée, c’était grandiose et bien entendu on a fini ivres nous aussi. Nous avons aussi joué sur une barge. La personne qui nous l’avait filé nous avait dit : « Répartissez-vous bien sur toute la barge sans quoi elle va se retourner ». C’était assez marrant de penser que l’on pouvait se retrouver à tout moment dans l’eau glacé alors qu’il était deux heure du matin et que nous étions plutôt pompette(rires).

 

Vous avez un rituel avant d’entrer sur scène ?

Notre rituel, c’est de boire un bon verre de vodka, on se prend dans les bras les uns les autres. Mais ce que l’on fait surtout, c’est répéter. Nous faisons du « Air My Summer Bee » : nous nous  mettons en rond et nous nous remettons les titres en tête histoire d’être bien au point une fois sur la scène.

 

Vous êtes tous plutôt chevronnés, avez-vous toujours le trac ?

Nous l’avons toujours un peu, malgré nos différentes expériences, mais avec le temps, nous apprenons à le gérer de mieux de en mieux.

 

Qui est le ou la hipster de la bande ?

Ça se joue entre Joy et Seb, mais on penche plutôt pour Seb (rire).

 

Are you Open Minded ?

En général oui. Musicalement, nous estimons être ouverts. Du moment que c’est réfléchi et que ça va quelque part, oui, nous sommes ouverts d’esprit.