La pub incompréhensible de la semaine – BRUT

brut pub

BRUT le silencieux

Dans cette rubrique, on a décidé, non pas de vous voler vos euros cachés sous votre matelas mais simplement les deux neurones qui se battent encore en duel à la fin de la coupure pub. Une fois que les slogans, les musiques et les images ont fini de faire de votre cerveau une soupe sans nom. Comment ? En revenant sur les meilleures, les plus belles et les plus incompréhensibles pubs sorties tout droit des cerveaux liquéfiés de deux ou trois créatifs en manque d’humour.

Parler pour ne rien dire ça arrive souvent, on s’en rend compte mais on continue, c’est un peu le cas du spot qu’on vous a choisi cette semaine pour notre rubrique de la pub incompréhensible.
Je vais tenter d’écrire un truc d’environ 200 mots sur une pub qui ne raconte RIEN. Dans notre viseur, la marque BRUT et son spot qui ne sert strictement à RIEN. Pour commencer, BRUT ça pue. Franchement, ça sent la vieille eau de cologne dégueulasse (ou en tout cas ça s’en rapproche) et en général ceux qui en porte sont des mecs pas très sex à la base. Un peu comme le vieux pecno qui essaye de vous draguer dans le métro à base de regards furtifs mais insistants. En fait, ce parfum pue le graveleux, le mec foireux. Ok, j’y vais un peu fort mais vraiment, cette marque ne m’inspire pas confiance.
Aller, j’arrête de m’exciter telle un chat en manque de pâté et je reviens au sujet premier : le spot. Alors c’est parti, du bon gros travelling, un acteur – Samuel Le Bihan, vous l’aurez peut-être reconnu dans le Pacte des loups – et enfin, un scénario de malade, mais vraiment ils ont fait forts les mecs ! Ce cher Samuel nous raconte qu’il aurait pu vanter tel ou tel aspect du parfum pour, à la fin, nous dire qu’en fait il ne dira rien. Mais alors pourquoi tu l’ouvres ? Franchement, si y’a rien à dire, tu fermes ta gueule comme tout le monde. Ça vend pas de rêve, c’est bidon au possible, aucune histoire, bref une bonne grosse pub foireuse.

À LIRE :   Moshik Nadav et l’impression devient art

Ça fait du bien d’écrire pour ne rien dire, tu vois. Et maintenant, à vous de mater un spot qui ne dit rien :